Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 09:30
Certains voient une division de l'Europe dans la reconnaissance en ordre dispersé du Kosovo, une marque de division. A ces cassandres de la première heure, quelques faits :
EulexLogo.jpg
1) L'existence d'une mission Etat de droit au Kosovo a été avalisée par les 27 pays de l'UE (et la plupart sauf Malte pour des raisons techniques y participent). Jusqu'à nouvel ordre, une mission "Etat de droit" ne peut avoir lieu que dans un Etat... Il y a donc bien reconnaissance tacite de la part de l'Union européenne.

2) L'envoi d'un haut représentant, responsable d'un Office civil et d'une délégation de la Commission européenne est aussi symptomatique, de cette reconnaissance.

3) La Commission européenne a programmé le lancement, en 2009, de la négociation d'un accord de stabilisation et d'association avec le Kosovo, « si les conditions sont remplies » (voir stratégie 2009).

4) En revanche, la reconnaissance d'un nouvel Etat par les Etats membres n'est pas de la compétence de l'Union européenne mais de chaque Etat - indépendamment. Aucune position unie ne peut donc être imputée ou décidée.

5) Force est cependant de reconnaître que la grosse majorité des Etats a reconnu. Immédiatement, les plus gros Etats membres - c'est la principale différence avec la période 1991 où l'indépendance de la Slovénie et de la Croatie, où s'était produite une "division" réelle celle-là, un schisme - entre l'Allemagne et l'Italie d'un coté, le Royaume-Uni et la France de l'autre, les uns pour une reconnaissance rapide, les autres. Aujourd'hui, les 4 concernés sont unis et ont marqué leur reconnaissance rapide. Et avec tous les autres la concertation est réelle. (Voir l'état des lieux).


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.