Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2008 7 27 /07 /juillet /2008 08:22
Plusieurs concepts militaires viennent d’être remis à jour par l’Etat major de l’Union européenne (EMUE) et approuvés par le comité militaire de l’UE (l’instance suprême militaire de l’UE). Un travail classique, effectué régulièrement, qui mérite une attention… en 2008, plus que jamais. Si certains documents sont très techniques, d’autres sont en effet plus stratégiques, particulièrement ceux concernant la « planification militaire » et la « génération de force ».

Une histoire de concepts
Ces « concepts » ont été élaborés par l’Etat-major de l’UE dès 2000 et surtout après l’opération militaire au Congo en 2003. Certains viennent d'être remis à jour en juin 2008 (voir *) : planification militaire aux niveaux politique et stratégique (25 septembre 2001 *), génération de force (26 septembre 2002 *), réaction rapide militaire (24 janvier 2003), transport et mouvements stratégique (16 février 2006*), nation cadre (25 juillet 2002), planification globale (3 novembre 2005), soutien à l’Etat d’accueil lors des opérations de gestion de crises (15 juin 2006), soutien logistique (*), réception, stockage, transfert et intégration RSOM&I (20 septembre 2006 *), Battlegroups – groupements tactiques (5 octobre 2006), soutien médical et de santé (juillet 2007), réaction rapide maritime (15 novembre 2007), réaction rapide aérienne (21 décembre 2007), information militaire (février 2008), contrôle et commandement militaire (16 juin 2008), information géospatiale (*). Le travail de remise à jour de ces concepts doit continuer durant toute l’année 2008.

Trois zones possibles d’action future
Si de nouveaux engagements de troupes européennes ne sont pas programmés, de nouvelles zones sont suivies de très près, selon nos informations, par l’Etat-major, au titre de l’anticipation de crises : Moyen-Orient (notamment si un plan de paix s’affirme entre Palestine et Israël), Irak (si les troupes américaines se désengagent), dans la zone ex-soviétique (Abkhazie-Géorgie par exemple ; si une décrispation russe se produit) et l’Afrique, la zone d’opération « naturelle » de l’UE et où de nombreux conflits sont sous-jacents.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.