Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2008 4 11 /09 /septembre /2008 22:38
Le gouvernement des Pays-Bas aurait-il favorisé le projet américain d'avion de chasse, Joint Strike Fighter (JSF), lors de la sélection dans les années 2000, en écartant sciemment les versions les plus récentes de ses concurrents? Oui, selon les journalistes du NRC Handelsblad qui ont eu accès à certains documents confidentiels du Ministère de la Défense néerlandais.

Quand le gouvernement se décide à investir 800 millions de dollars dans le programme de développement de cet avion - qui doit prendre le relais du F16 - il ne tient pas compte,en effet, de toutes les informations des concurrents européens qui ont des modèles en développement plus modernes : ni de la version la plus avancée de l'Eurofighter - version 3 - ni de la toute dernière version de l'avion français Rafale. Dans le tableau de comparaison, on voit bien que l'avion français Rafale tient la corde face au JSF, et même que sa version F4 le dépasse (voir le tableau ci-dessous).

Du coup, le gouvernement pouvait recommander tranquillement, le 13 février 2002, aux députés de la Deuxième Chambre qui devaient se prononcer sur l'investissement, que le rapport d'évaluation montre que le projet JSF est "le plus efficace du point de vue opérationnel".

Aujourd'hui, le gouvernement néerlandais doit se décider définitivement à acheter les appareils. Une enveloppe de 5,6 milliards d'euros est en jeu. Si l'Eurofighter et le Rafale ont jeté l'éponge, il ne reste en piste que le suédois  Saab avec son Gripen nouvelle génération. Cette information tombe à pic pour le suédois qui vient d'obtenir un dernier délai (jusqu'au 30 septembre) pour présenter des dernières informations à la deuxième chambre. Et le cabinet gouvernemental doit en effet décider de l'achat définitif du premier JSF en février prochain (voir l'article du NRC Handelsblad).





















Crédit Photo : JSF  - document NRC Handesblad

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Marchés de défense - Industrie
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.