Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 septembre 2008 6 20 /09 /septembre /2008 16:44
Devant la recrudescence des attaques de pirates au large de la Somalie, et les problèmes économiques et de sécurité que cela engendre, la lutte contre la piraterie maritime est devenue une « top » priorité à Bruxelles.

La Commission européenne vient ainsi de mettre en place un groupe de travail, composé d’experts de tous les services concernés (maritime transport, sécurité, développement, justice) qui va se réunir pour la première fois, le 29 septembre. Objectif : cerner les aspects économique et juridique de la question. Ils ne manquent pas ! Tandis que l’Etat-major militaire de l’Union européenne dessine les contours d’une force d’intervention aéronavale.

Trois questions concrètes sont en jeu.
• Le financement. La Commission voudrait présenter un programme d’action sur 2009-2011 dans les routes maritimes critiques, comme la corne de l’Afrique, le détroit de Malacca et Singapour. L’intérêt de ce programme est de pouvoir dégager des ressources nécessaires pour financer des projets concrets : équiper les bateaux circulant dans la zone, renforcer une cellule de coordination... Les premiers projets doivent être prêts d’ici la fin de l’année.

• La modification du droit. Tout n’est pas permis au niveau international face aux pirates. Et nombre de questions restent à régler. Par exemple : Que faire des pirates capturés dans les eaux internationales ou territoriales ? Quel tribunal est compétent ? Et quel droit appliquer ? La discussion est ouverte au niveau de l’Onu mais aussi à l’Organisation maritime internationale, à Londres, où un texte doit être discuté en décembre (une initiative danoise).

• L’intervention au large de la Somalie. Trois options sont étudiées par les militaires : 1°: dissuader et arrêter les pirates ; 2° : protection voire escorte des bateaux marchands; 3° : ces deux actions combinées. La décision sur l’action pourrait être prise en octobre ou novembre, pour une mise en place avant la fin de l’année.  Reste maintenant à convaincre tous les Etats membres de la nécessité de ces actions.

(article paru dans Ouest-France le 20 septembre)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.