Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 19:05

Le rapport annuel du bureau de "l'intelligence service" tchèque n'est, cette année, pas passé inaperçu. Il y dénonce un très fort activisme russe sur son sol (lire ici, version tchèque). "Les activités d’espionnage russes en République tchèque atteignent une intensité et un niveau extrêmement importants" est-il mentionné. "Pour imposer leurs intérêts, les services de renseignements de la Fédération russe ont cherché, au cours de l’année écoulée, à contacter et influencer des personnes et des sujets au sein de la société civique, dans la sphère politique et dans les médias". Une campagne à long terme, selon les services tchèques, qui vise à décrédibiliser l'UE et l'Otan, isoler les Américains, et rétablir le contrôle des Russes sur leur périmètre immédiat. Contre-offensive liée à l'implantation d'une partie du bouclier anti-missile américain en république tchèque. Une campagne qui s'inscrit dans un contexte plus général où l'espionnage russe déploie aussi une activité intense de collecte d'informations économiques. Un constat partagé par une deuxième rapport, du renseignement militaire, cette fois, publié lundi.

En Finlande, une étude commandée par la Surêté d'Etat (Supo), arrive à des conclusions similaires. L'auteur, Matti Lauha, souligne cependant que l'espionnage russe est plus intéressé par les aspects stratégiques et politiques, que proprement économiques. Comme couverture, la Russie utilise souvent ses ambassades, consultats et autres établissements qui b énéficient de l'immunité diplomatique. Et l'espion chérit particulièrement certaines professions comme le chercheur, le reporter ou le businessman. La Finlande expulse ainsi, chaque année de deux à trois diplomates russes, a révélé le directeur de Supo dans des interviews, remarque Helsingin Sanomat. Mais peu de ces cas sont révélées au public. De 1992 à 2006, période de l'étude, il y a juste eu deux cas entourés de publicité : un officiel du ministère des Affaires étrangères trouvé en possession de documents sensibles et deux illégaux russes pris en entrant en Finlande, en route vers Londres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Asie centrale-Géorgie-Russie
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.