Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2008 2 14 /10 /octobre /2008 09:00

NavireHmsNorthumberlandH-lico.jpg

Après la nouvelle résolution de l'ONU, l'option militaire d'une opération militaire de l'UE contre la piraterie, au large de la Somalie, se précise. Elle comprendrait (au minimum) : trois frégates, un bâtiment de soutien, trois avions de reconnaissance et de surveillance maritime, ainsi que des hélicoptères embarqués à bord des navires. Les derniers plans sont en cours de préparation et devraient être finalisés dans quelques jours (une dizaine selon les observateurs). Les règles d'engagement et les détails de la contribution de chaque pays doivent aussi être discutés. Mais on en connait déjà certains éléments.

L'opération serait commandée par un amiral britannique.

- Le Royaume-Uni (après bien des hésitations) a en effet décidé de "prendre le commandement de l'opération" comme l'a confirmé le ministère de la Défense. Le nouveau ministre, John Hutton, a décidé de mettre à disposition un navire, le HMS Northumberland (photo), qui servira de bateau de commandement, et son quartier général. Le navire (basé à Devenport) est parti en septembre pour une mission de six mois dans le Moyen-Orient (il est actuellement en mer Méditerranée, au large de l'Italie).

- La France participera avec des moyens maritimes et aériens (+ la base de Djibouti éventuellement).

- L'Espagne a déjà un avion sur zone.

- Les Pays-Bas enverront un deuxième navire de guerre en Somalie afin de protéger les convois alimentaires des Nations unies contre les attaques des pirates.

- L’Allemagne pourra y participer avec une "frégate" - selon le ministre de la Défense -, mais cela fait partie d’une négociation entre Etats membres pour définir la mission précisément. Le pays aura également dans le cadre de l’opération « Enduring freedom » (liberté immuable), un bâtiment sur zone en plus d'un avion de patrouille maritime basé à Djibouti.

- La Suède mettrait un bateau à disposition.

Le Portugal étudie une possible contribution. Certains pays - comme Chypre ou la Grèce - seraient prêts à participer en mettant différents moyens humains.

En revanche, la Belgique ne participera pas à l'opération. Pieter de Crem, le ministre de la Défense, n'exclut cependant pas une participation, plus tard, en 2009.

Une fausse note, coté somalien. Le gouvernement commence à montrer son irritation de voir tant de déploiement sur ses côtes alors qu'il a demandé - à maintes reprises - à la communauté internationale de l'aider à reconstituer le corps de garde-côtes national. Un dispositif qui serait plus efficace pour résoudre les problèmes de piraterie sur  les eaux somaliennes.


Photo : ministère Uk de la défense, royal Navy

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

sim's 04/05/2009 09:51

Sur la piraterie en Somalie, article à lire absolument!
http://www.lasavonette.com/article-84122-452515-de-la-piraterie-a-l-abruti-il-n-y-a-qu-un-pas-vite-franchi.html
Attention, ca remet les idées en place...

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.