Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2008 5 19 /12 /décembre /2008 12:00
Ce n'est pour l'instant qu'une idée. Mais elle pourrait être mise en oeuvre très vite. Le gouvernement polonais semble vouloir accélérer le renouvellement de la flotte d'avions gouvernementaux, décrépissante, et envisagerait de se passer de la procédure normale  d'appels d'offres, trop lourde et trop lente. La procédure serait accélérée. En invoquant l'intérêt de la sécurité nationale (l'article 296 du Traité CE). Pourquoi pas... Mais c'est une extension très large de la sécurité nationale. Et on se demande si elle bien compatible tant avec l'esprit que la lettre du Traité. Surtout à la lumière des textes en cours d'élaboration au niveau communautaire (directives marchés publics de défense).

Le ministère de la défense a déjà adressé, selon nos confrères polonais de « Dziennik" une première demande pour l’achat d’avions VIP à 11 compagnies étrangères. Le Français Dassault comme les Russes Soukhoï et Tupolev sont consultés. Le critère essentiel de référence est la "rapidité de livraison des premiers avions". La décision d'achat serait prise au cours de quelques semaines et réalisée au bout de quelques mois.

Certaines décisions auraient déjà été prises. Selon le quotidien « Super Express », le ministère de la défense remplacerait ainsi les deux anciens avions gouvernementaux Jak-40 par deux AN-28 Bryza (de 8 places) sur les 12 commandés pour l’année prochaine. Les avions, achetés en dehors de la procédure de l’appel d’offres, coûteront 53 millions de zlotys chacun (environ 14 millions d'euros). Le journal remarque le prix exorbitant, car les mêmes avions avaient été proposés, il y a quelques années, à l’Indonésie pour environ 18 millions de zlotys.

Cela pose encore une fois l'adaptation du cadre législatif des marchés publics aux nécessités d'aller vite dans le domaine de sécurité et défense, marqué par une très grande ingérence (et proximité) des Etats d'origine des industriels (pour ne pas dire beaucoup plus, c'est-à-dire des compensations, plus ou moins occultes, d'Etat à Etat). Pour un autre exemple, cette fois sur des marchés publics passés par Eupol Afghanistan.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Marchés de défense - Industrie
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.