Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 09:38
C'est difficile "d'avoir une vue claire de la situation en RDC (ex Zaïre)". Les rapports "se contredisent d'un jour à l'autre" explique ce diplomate européen. Ce qui "n'aide pas vraiment les Etats membres à se décider à intervenir". D'autant que l'impression que la MONUC n'est pas vraiment efficiente sur le terrain, et qu'il faut avant tout la restructurer, est corroborée par ce qui remonte du terrain et les visites d'officiels européens sur place.

Témoin ce propos d'un officiel européen de haut rang en visite à Goma que j'ai interrogé sur le travail de la MONUC.  "Qu'on arrête de dire n'importe quoi. Il faudrait déjà que les troupes indiennes de la MONUC acceptent de travailler après 17h" raconte-t-il anecdote à l'appui. Et de poursuivre : "Ce sont des gens excessivement bien payés - en un mois ils gagnent autant qu'en un an chez eux. Mais ils ne veulent prendre aucun risque. La population n'est pas rassurée par la présence. Quand on signale des personnes agressées, les personnels de la Monuc passent devant sans s'arrêter. Ca me rappelle le Rwanda (en 1994) quand les personnels de l'ONU sont passés à 50 mètres des génocidaires, où se commettaient les crimes, sans s'arrêter"...

Après plusieurs jours de tergiversation, les Européens ne semblent donc toujours pas prêts à répondre positivement à la demande de Ban Ki Moon, le secrétaire général de l'ONU, demandant la constitution d'une force multinationale intérimaire et complémentaire à la MONUC. Le propos de Nicolas Sarkozy, en fin de sommet européen, le 12 décembre semble refléter le sentiment général. Au sein des 27 le blocage est simple. Les Etats (Royaume-Uni, Allemagne...) qui ne veulent pas d'une intervention européenne, défendent le renfort de la MONUC. Or ceux qui seraient capables de venir renforcer la MONUC ne le veulent pas pour diverses raisons: internes (belges, néerlandais), internationales (français)...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique - Congo
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.