Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 20:10
Le Premier ministre tchèque, Topolanek, présente ce 6 janvier, de façon générale, les priorités de la présidence tchèque. En matière de défense et de sécurité (PESD), elles sont au nombre de trois, comme l'a déjà détaillé la ministre de la défense, Vladka Parkanova: développement des capacités et Agence européenne de défense, opérations, coopération avec des partenaires stratégiques, "en mettant l'accent sur l'OTAN". Un tryptique, somme toute assez classique, de toute présidence puisqu'il englobe les découpages de tout conseil des MInistres de la Défense. L'objectif reste de "continuer sur la lancée du travail accompli par la présidence française" affirme les Tchèques.

1. Les Capacités / l'Agence de défense (EDA). La présidence tchèque veut "soutenir et faciliter la poursuite du renforcement des capacités européennes en mettant un accent particulier sur certains points, comme les hélicoptères et le projet EATF de flotte européenne de transport aérien". Sur l'Agence européenne de défense, la République tchèque veut accorder une attention particulière au processus de développement de la base technologique et industrielle de défense européenne (BITDE) et à promouvoir le rôle des PME dans le domaine des armements. Enfin, il s'agit de "continuer à faire avancer l'idée du programme d'échange Erasmus", la récente initiative lancée par la présidence française - pour renforcer l'interopérabilité à travers les échanges d'officiers. L'évaluation et la préparation des exercices de gestion des crises CME 08 et CME 09 figurent aussi au programme. Mais la présidence veut aussi, de façon plus large, se pencher le programme de formation et d'exercices de l'UE. Dernier point, mais pas le moins important : l'évaluation des recommandations sur les capacités de l'Etat-Major en matière de planification (mesures post-Wiesbaden) doit être faite sous la présidence tchèque.

2. Les opérations : Bosnie, Tchad, Somalie. La République tchèque est "consciente de l'importance particulière" des Balkans. Elle suivra donc de très près la situation sécuritaire et politique dans la région et entend "appuyer le débat sur l'évolution future de l'opération ALTHEA". Il faudra aussi "relever le défi de la 'nouvelle casquette' de l'EUFOR Tchad", le passage du relais aux casques bleus à la mi-Mars 2009. Le "bon déroulement du transfert de responsabilité est important autant pour l'avenir d'un environnement sûr et sécurisé dans la région que pour la crédibilité" de l'opération souligne la ministre. Enfin la présidence promet - même si elle vient d'un pays "enclavé" - de "prêter une attention appropriée" à l'opération militaire maritime dans les eaux somaliennes pour "mener à bien cette mission avec succès".

3. Coopération avec des partenaires stratégiques : l'Otan au premier chef. Parmi les différents partenariats en cours (Onu, Union africaine...), la présidence tchèque entend mettre "l'accent sur l'OTAN". Il existe "un besoin urgent, et une possibilité, d'amélioration importante de la coopération entre ces deux organisations". Point de vue partagé par les "précédentes présidences de l'UE" souligne-t-elle. La présidence s'efforcera d'améliorer la coopération UE - OTAN "dans les théâtres d'opérations, en particulier au Kosovo et en Afghanistan". Il s'agit également de faciliter la "cohérence dans le développement des capacités militaires", et "l'harmonisation des processus de planification" de ces deux organisations. "Ici, nous avons une fenêtre d'opportunité" explique la ministre. Les deux organisations de travail planchent actuellement sur la révision de leurs propres processus de planification. Ce qui pourrait nous permettre de les harmoniser avec l'objectif "d'avoir une meilleure cohérence et d'éviter les duplications. Cette occasion ne doit pas être manquée. Pour être efficace, l'approche, des deux côtés doit marquée par le pragmatisme et l'objecti d'aboutir".

Autres précisions sur le calendrier et l'ordre du jour détaillé des Conseils de ministres.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.