Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 1991 5 27 /09 /septembre /1991 01:04
On avait connu un élan de générosité sans précédent pour la “libération” de Bucarest, un charter de personnalités pour le mur de Berlin, l’engouement des hommes politiques pour Elstine il y a peu. Pour la Yougoslavie, foin de toute intensité philosophe. La communauté “qui réfléchit” reste dans sa grande majorité d’un hermétisme prudent.

Nos chers intellectuels, sont d’ailleurs pour la plupart, davantage étonnés de notre question, que du sujet. Ainsi Alain Finkelkraut s’est “déjà exprimé sur le sujet début juillet dans Le Monde et prépare une émission le 5 octobre sur France Culture”. Suffisant ! Et Alexandre Adler du journal Libération estime que“… les enjeux sont bien trop petits pour qu’on puisse taxer les Yougoslaves d’impérialistes. Ils ont déjà mis en l’air plus de la moitié de leur PNB pour l’année”.

Ceux qui tentent d’expliquer : Rony Braumann, président de Médecins sans frontières : “la Yougoslavie, c’est premièrement, une guerre civile et pour l’opinion publique, rien ne vaut une minorité de méchants face à une majorité de bons ; deuxièmement les Balkans, c’est la peur du début du siècle qui renait devant des crises qu’on croyait enfouies”. Ou, Gérard Fuchs, chargé des relations internationales au Parti Socialiste, ”On reste bloqué par une situation dont on a perdu l’habitude depuis les prémices de la première guerre mondiale. Dans ce conflit là, à qui s’identifier pour des porteurs de morale ? Il n’y a pas dans cette affaire de façon évidente, le droit et le non droit, le bon et le mauvais”.

Ceux qui hierarchisent un idéal d’action pour l’Europe, comme André Glucksman : “ de quel ordre auraient dues être les positions : 1) la fédération a des droits moindres que les ethnies dans les nations ; 2) dans chaque nation les ethnies et minorités ont des droits supérieurs aux majorités ; 3 le droit des minorités elles-même n’est pas un droit absolu”.

Ceux qui demeurent prudemment aux abonnés absents, comme Bernard Kouchner, secrétaire d’Etat ”aux grandes causes” ; sa seule sortie à l’AFP et dans le Monde, a vu notre apôtre des bonnes causes se cramponner désespérement au credo du “droit à l'ingérence humanitaire pour imposer la démocratie … y compris en Yougoslavie”.

Et enfin, ceux qui ont déjà enterré la Yougoslavie, comme Jack Lang, ministre de la culture, a pris une décision courageuse, “inscrire sur l’inventaire des monuments historiques la Chapelle Saint Save et la salle de lecture du fort Foch à Niederhausbergen”.

Merci Tonton, doivent dire tous les Yougoslaves à genoux suppliant que leur pays soit inscrit sur la liste des grands chantiers de l’an 2000 !

(article paru dans "La Truffe", 27 septembre 1991, © NGV et Dorothée Noblet)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Yougoslavie - mémoire d'un désastre
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.