Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 1989 6 02 /12 /décembre /1989 03:08
La télévision tchécoslovaque a retrouvé aujourd'hui sa fierté d'être et sa légitimité. Après, la retranscription faussée de l'intervention policière du 17 novembre - les manifestants étant présentées comme des hooligans, ce qui avait tout autant que les faits eux-mêmes, alimenté la colère des étudiants - elle a pris un virage à 180 degrés. Il faut dire qu'elle revient de loin. Dépendant directement du parti, ses directeurs étaient soigneusement choisis parmi les membres de la nomenklatura. Les programmes étaient conçus pour éluder toute contestation et contribuer à "l'éducation socialiste des masses". Au mépris parfois de la concurrence naturelle. En effet, de par sa situation géographique où de n'importe quel point du territoire, une frontière n'est distante que de moins de cent kilomètres, la Tchécolovaquie est un pays privilégié. Les postes étrangers les plus écoutés sont les télévisions autrichienne et hongroise, une grande minorité de la population parlant toujours le hongrois ou l'allemand. Cette télévision hongroise qui a souvent fait les frais de l'ire du gouvernement de Prague, pour ses reportages, un tantinet provocateur, sur le printemps 1968, sur Dubcek…

Depuis une semaine, les émissions sont à la fois plus fournies et l'actualité plus objective. La "langue de bois" a été remisée au placard, même si la radio inter-programmes à Prague, destinée aux étrangers, continue à donner des informations soigneusement édulcorées. La reconquête du public a aussi commencé. Reportages, débats, commentaires de l'actualité… se succèdent à un rythme allant parfois jusqu'à 10 heures par jour. Mais, rien ne sert de regarder le programme dans les journaux. Il n'est quasiment jamais respecté ! Même pour les films. En effet, le ministère slovaque de la Culture a depuis mardi dernier, levé l'interdit sur les films dits bourgeois. Et ce sont des kilomètres de films qui sont désormais disponibles et que redécouvrent les téléspectateurs.

Phare de cette nouvelle interactivité, l'émission DIALOG diffusée en direct, met face à face pendant près de deux heures, représentants de l'opposition, du parti communiste et de simples citoyens sur un sujet encore tabou hier : la censure, la police…. Il semble que les journalistes aient réussi à reprendre les rênes d'un pouvoir qu'ils avaient depuis 21 ans perdu. A la radio, même si les structures demeurent, une commission de coordination des programmes, composée de douze personnes, 11 journalistes (5 représentant le PC, 6 l'opposition) et le directeur, a été mise en place pour changer les programmes et l'actualité. A la télévision, le changement est plus radical puisque Miroslav Pavel, ancien porte parole du gouvernement en 68/69, réintégré dans le Parti en 1984, a été nommé mardi dernier au poste de directeur ; et qu'une réforme, dont un des points fondamentaux est la décentralisation et la transformation de la 2e chaine en une chaine régionale, devrait intervenir en janvier prochain.

(article paru dans le Quotidien de Paris, 2 décembre 1989)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Elargissement UE
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.