Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 janvier 2009 6 31 /01 /janvier /2009 22:00
C'est la crise partout. En Pologne aussi. Et l'armée pourrait contribuer à l'effort général d'économie bugétaire (décision ce lundi). Le budget de la défense devrait ainsi, cette année, n'atteindre que 1,67% du PIB, selon des indiscrétions publiées par Gazeta Wyborcza. Au lieu de 1,95% comme le garantit la loi de 2001 sur la modernisation des forces armées. Le vice-ministre de la Défense, Stanislaw Komorowski, n'a pas voulu confirmé l'ampleur de l'économie. Mais il a reconnu que l'objectif ne sera pas tenu. Ou, plus exactement, car les spécialistes du budget sont astucieux : officiellement le chiffre de 1,95% reste inchangé... dans la prévision budgétaire. Mais, dans l'exécution, on ne dépense pas tout... Objectif : trouver des économies d'un montant d'environ 5 milliards de zlotys (sur un effort général d'économie se monte à 17 milliards et un budget de la défense de 25,3 milliards de zlotys).

Coupes sévères dans les programmes d'équipement ou les missions à l'étranger ? Certains projets d'achat d'équipement pourraient donc être revus. Des programmes tels que celui de la construction de la corvette « Gawron » -
variante polonaise du Meko A-100 allemand, ce programme entamé en 2001, repoussé à plusieurs reprises, s'est avéré très couteux - pourrait être touché en premier. Mais également l'équipement en blindés de transport de troupes « Rosomak » (dérivé du Patria finlandais fabriqué sous licence), l'avion de transport « Bryza », ainsi que les livraisons de matériel pour l’unité missiles de la côte ou la modernisation des bases aériennes. Autre facteur possible d'économie : les effectifs de certaines missions extérieures seraient abaissés. La réduction concernerait plutôt les Balkans ou le Proche-Orient, voire le Tchad, a précisé Stanislaw Komorowski. Mais "pas la mission en Afghanistan" qui resterait inchangée. Même le budget de 10 millions pour l'organisation du Conseil des ministres de la Défense de l'Otan à Cracovie en février pourrait être touché en rognant sur certaines dépenses comme les locations de limousines...

(photo : projet de Corvette Gaworn, marine polonaise)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Armées européennes
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.