Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 13:17
Finalement les 27 se sont mis d'accord sur un nom pour remplacer Miroslav Lajcak comme Représentant spécial en Bosnie-Herzégovine (et haut représentant de la Communauté internationale, OHR). Il s'agit de l'autrichien Valentin Inzko, l'actuel ambassadeur en Slovénie et ancien ambassadeur en Bosnie-Herzégovine. Il n'aura pas la tâche facile, du moins d'après ce qu'en dit son précédesseur (lire "l'échec de la communauté internationale"). Mais il a l'avantage de bien connaître personnellement, la culture et l'histoire de cette zone (Et l'Autriche est, en quelque sorte, l'ancienne puissance tutelaire de la région).

Les Balkans,
Inzko connait... bien. Valentin Inzko est quasiment né et a occupé nombre de postes dans la Yougoslavie d'abord, dans ses républiques devenues indépendantes ensuite. Né en mai 1949 à Klagenfurt, dans cette région autrichienne proche de la Yougoslavie, d'origine slovène lui-même, il suit ses classes au lycée pour Slovènes de Klagenfurt et continue dans la voie des études slaves à l'université de Graz, où il suit des études de droit, comme de serbo croate et de russe. Docteur en droit, en 1972, il sort également de l'Académie diplomatique de Vienne. De 1974 à 1978, il est chef de la représentation du PNUD (programme des nations-unies pour le développement) à Oulan-Bator (Mongolie) puis à Colombo (Sri Lanka). Il entre ensuite, en 1981, dans l'administration des affaires étrangères autrichienne à la section "Europe centrale, du Sud-Est et asie centrale" - où il reviendra entre 1995 et 2005 comme directeur du service. De 1982 à 1986, il est à l'ambassade autrichienne à Belgrade, comme attaché de presse et attaché culturel. Il passe ensuite trois ans à New-York aux Nations-Unies. En 1989-1990, il revient à Vienne comme directeur de la section Presse - Information. Et part ensuite comme chef de la mission de l'OSCE au Sandjak de Novi-Pazar, d'octobre à décembre 1992 (NB : région situé entre la Bosnie et la Serbie qui avait déclaré son "autonomie" à l'été 1990). Il est ensuite conseiller culturel à l'ambassade de Prague jusqu'à 1996. Puis revient dans les Balkans, à Sarajevo, où il est l'ambassadeur en Bosnie-Herzégovine jusqu'à 1999. Il était depuis janvier 2005, ambassadeur en Slovénie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Balkans-Bosnie-Kosovo
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.