Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 09:08
Robert Gates, le secrétaire américain à la Défense, a expliqué - lors de sa conférence de presse avec Hervé Morin, le ministre français de la Défense, qu'il n'y avait pas de date de retrait. "Nous aimerions tous avoir une situation où nous pourrions dire : notre mission en Afghanistan est achevée et que nous pouvons faire rentrer nos troupes à la maison. Je ne vois pas que cela se produise dans un avenir proche. Et je pense qu'il est impossible de mettre une date à laquelle on pourrait dire de façon ferme que toutes les troupes partent". L'important, a-t-il ajouté, c'est la "révision de la stratégie qui est en cours, du côté américain, et en consultation avec nos partenaires. Je pense que nous aurons une bien meilleure idée de la marche à suivre quand cet examen sera terminé" (1).

Quant à Hervé Morin, il a précisé qu'il n'avait pas parlé de date de retrait. "Nous resterons aussi longtemps que nécessaire. (...) Mais cela ne veut pas dire que nous resterons pour toujours. (...) Il nous faut un processus de développement. Nous avons besoin de moyens et de capacité pour permettre à l'Afghanistan d'être vraiment en mesure de prendre le contrôle de sa propre sécurité, dans ses diverses facettes. Et nous avons également besoin (...) de fixer des jalons pour nous-mêmes, avec des objectifs clairement définis, sur les différents sujets".


NB : je persiste à penser qu'une date de retrait type 2011 serait un objectif raisonnable et permettrait de justifier un effort de plus, vraiment momentané, vers une sortie... en douceur.


(1) "We would all like to have a situation in which our mission in Afghanistan has been completed and we can bring our troops home. I do not see that happening any time in the near future. And I think it's impossible to put a date on when you might firmly say all the troops are coming out. I think that the objectives that we have and milestones, in terms of measuring achievement of those objectives, is really a principal focus of the strategy review that is under way, on the American side, and where we have been consulting with our partners. And I think we will have a much better idea of the way forward, at least as far as the United States is concerned, when that review is complete." 

Photo : US Department of Defense

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Orient - Afghanistan-Pakistan
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.