Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 21:45
Ce vendredi matin, c'est le dernier volet de la visite d'Hillary Clinton à Bruxelles (avant l'envol vers Genève pour une entrevue avec Lavrov) : la rencontre avec la "troïka européenne". C'est-à-dire la présidence Tchèque représentée par Karel Schwartzenberg, le ministre des Affaires étrangères, Javier Solana, le Haut représentant, et Benita Ferrero-Waldner, la commissaire européenne aux Relations extérieures. La conversation pourrait rouler sur l'Iran en particulier. Cet Iran qui fait peur, qui est proche de se doter de l'arme nucléaire.

La situation est critique selon les diplomates européens, qui ont planché sur la question lors d'un dernier Comité politique et de sécurité (COPS). « Les efforts diplomatiques n’ont pas produit leur effet. D'ici peu, quelques mois à peine, l'Iran sera en capacité de se doter de l’arme nucléaire (au moins de commencer les essais de l'arme). Le risque se rapproche. Il faut agir cette année rapidement.» Les Européens pourraient répéter à Hillary Clinton qu'ils sont derrière les Américains.

La pression doit se faire sur deux fronts, selon la stratégie "bigger carott et bigger stick" comme disent les Anglais ; "la carotte et le bâton" en français. «La carotte, ce pourrait être la reconnaissance de l'Iran comme d'un acteur essentiel dans la région, dont une première étape est l'invitation faite à l’Iran de participer à une conférence sur l’Afghanistan du 13 mars. La levée des sanctions» pourrait aussi être envisagée. Coté bâton, ce pourrait être la révision de la liste des sanctions.

L'Iran pourrait ne pas avoir d'autre choix, estime-t-on, espère-t-on, côté européen, avec la crise qui exerce une pression supplémentaire sur le pays - la conséquence de la chute des prix du pétrole et du gaz cause un déficit budgétaire et des difficultés internes comme un possible trouble social. Il y a là une fenêtre d'opportunité que les Européens et Américains veulent exploiter. A condition que les Chinois et les Russes suivent (voir les enjeux des discussions Usa-Russie). Ce sera l'essentiel du message européen.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Moyen Orient - Iran Irak
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.