Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 07:40
Je viens de publier dans Europolitique un long entretien de Javier Solana, réalisé avec quelques collègues français, complété d'un portrait (télécharger ici portrait et interview - english version). Curieux personnage, en effet, ce Haut représentant pour la politique étrangère et de sécurité commune de l’Union européenne. Homme discret, on pourrait le croire, à première vue, ennuyeux ou pusillanime. Au contraire de cette image rapide, l’homme est tenace et imprégné de fortes convictions européennes. Mais, au poste où il est nommé en 1999 : Haut représentant d’une politique étrangère européenne, qui existe peu – et que la plupart des Etats membres ont peu l’intention de laisser exister —, il sait très bien que s’il veut réussir son pari : doter l’Europe d’une politique étrangère commune – cela a une rançon : la discrétion. Alors il voyage et reçoit, à tour de bras. Inconnu quasiment à Bruxelles, méprisé dans certaines capitales européennes, il est cependant l’image et la voix de l’Europe ailleurs.

En Iran, au Moyen-Orient, en Afrique, Solana est sans doute un des Européens les plus réputés et dont la parole compte. On a appris à connaître cet homme à la connaissance des dossiers approfondie, et à la note d’humour jamais absente. La plupart des chefs d’Etat ou ministres des Affaires étrangères qui font une halte à Bruxelles passent le voir. Ses représentants spéciaux qu’il a dépêchés aux points les plus chauds du globe, lui permettent d’avoir une remontée directe des informations et une possibilité d’agir, de façon diplomatique, rapidement. Il a aussi à sa disposition le SITCEN – le centre d’informations – mini-agence de renseignements de l’Union européenne – et le COREU – le réseau diplomatique européen. Ce qui en fait l’homme le mieux informé en Europe de ce qui se passe dans le monde. Il ne faut pas s’y tromper. Si son propos public peut parfois paraître confus ou indescriptible, ses silences, ses phrases interrompues sont parfois symptomatiques. C’est un diplomate né. Mais aussi un méditerranéen. Ses sourires, ses grimaces, ses interrogations veulent parfois en dire plus que ses paroles.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.