Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 16:00
... Un conflit se déclare à l’intérieur de Den Helder - pays fictif mais véritable région aux Pays-Bas. Les pays voisins ou d’autres pays n’ont pas planifié d’interventions, mais sont prêts à soutenir la Belgique en fonctionnant comme base d’opérations pour les troupes qui doivent exécuter la mission NEO (*). 160 personnes, principalement des membres de la famille des militaires belges et des étudiants néerlandais, doivent donc être évacuées le plus rapidement possible... Voici le scénario (fictif) qui a servi de base à l'intervention de près 1200 militaires, belges et néerlandais, lors de l'exercice "Crazy Trip" qui vient de se terminer, au nord des Pays-Bas aux alentours de Leeuwarden et de Den Helder. L’occasion pour les militaires belges, surtout, des quatre composantes (terre, air, marine, médicale) de mettre en pratique leurs connaissances. Au menu : débarquement amphibie, atterrissage d’assaut, parachutage de personnel et de matériel et évacuation médicale.
Medevac © Sophie Petijean

Un exercice qui n'est pas de la théorie. L'exercice qui vient de se terminer (il s'est déroulé du 7 au 15 mai) a permis aux militaires belges de perfectionner leurs dispositifs.
« C’est une opération à caractère très belgo-belge. Nous voulons être sûr que s’il faut, nous pouvons évacuer une zone seuls, expliquait le Lieutenant belge Erik Eenaerts. Mais dans l’absolu, cela pourrait sans aucun doute donner lieu à une coopération avec l’Union européenne ou même avec l’OTAN. » Mais à l'approche de la présidence belge de l'Union (en 2010), cet exercice n'est pas non plus inutile au niveau politique. Il vient rappeler que si les 27 n'ont pu s'accorder en décembre dernier sur l'opportunité d'un concept européen d'évacuation des citoyens établis dans un pays tiers, la question demeure d'actualité. Tout simplement car le risque demeure. Il suffit de se remémorer trois exemples récents...

Trois évacuations majeures en près d'un an. Au Tchad, en février 2007, après l'attaque de rebelles sur N'Djamena une présence militaire opérationnelle (avec patrouilles et moyens d'évacuation terreste) a été requise (et ce n'est parce qu'un pays - la France en l'occurence - avait des troupes prépositionnées dans le pays, et contrôlait l'aéroport, que la situation a été contrôlable et n'a pas dérapé). En Géorgie, en août 2008, lors du conflit avec la Russie, les moyens militaires ont été requis mais uniquement comme élément de support logistique pour l'évacuation (ainsi que le renseignement) ; mais chaque pays a, plus ou moins, mené isolément ses opérations d'évacuation. Ce qui n'était pas très efficace (les Français étaient rapatriés en avion tandis que les Allemands ou néerlandais passaient par des voies terrestres plus longues). Quant à l'exemple de Bombay, en novembre 2007, la présence des militaires n'était pas nécessaire ni d'un point de vue de sécurité (les forces indiennes suffisaient) ni d'un point de vue logistique (les avions civils pouvaient se poser) mais l'absence de coordination européenne a été patente, un "véritable souk" ont même dénoncé certains eurodéputés. Lire
la leçon de Bombay.

Commentaire : Si on peut donc comprendre les réticences de certains Etats à développer un dispositif nouveau se substituant aux dispositifs nationaux, on a en revanche des difficultés à saisir, en quoi, une coordination des moyens ne serait pas bénéfique, à la fois en termes d'efficacité (rapidité d'intervention), d'économie et de service rendu aux citoyens.


(*) Un NEO est une opération militaire d’évacuation de citoyens (nationaux, européens ou pays tiers) menacés vers une zone sans risque en prévision d’un rapatriement éventuel.

(source armée belge)

Partager cet article

Repost 0
Published by Sophie Petitjean (à Den Helder) et Nicolas Gros-Verheyde - dans Capacités Milit - Exercices UE
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.