Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 18:20
La frégate italienne de l'opération européenne anti-pirates EUNAVFOR Atalanta a arrêté, vendredi matin, 9 pirates suspects. Ceux-ci avaient successivement attaqué deux navires marchands dans le Golfe d'Aden. Tout d'abord, aux petites heures de la matinée (c'est assez rituel), vers 6h10 TU (temps universel), ce fut le "Maria K" - un navire cargo grec, battant pavillon St Vincent et Grenadines -, qui subit une attaque en règle des pirates, à bord d'un skiff de couleur bleue. Avec coups de feu et usage - semble-t-il - de lance-roquette RPG. Répondant au signal de détresse, la frégate italienne ITS Maestrale qui ne se trouvait pas loin (20 kms environ) a dépêché immédiatement son hélicoptère sur la zone. Le navire canadien HMCS Winnipeg, qui était un peu plus loin (100 km) faisant de même. Ce qui a fait fait fuir les poursuivants.

Navire US pris pour cible. Les pirates se sont alors dirigés un autre navire, le "Maersk Virginia", propriété danoise mais battant pavillon américain (comme le confirme le Llyoyd's list). Il fait partie des 4 navires affrêtés par l'armée américaine pour le transport de matériel, et compte à son bord 19 Américains. Après un  tir de coup de semonce, le Maestrale a dépêché son équipe de visite qui a arrêté et désarmé les pirates. Le Winnipeg qui fait partie de la force de l'Otan n'a, en effet, pas de mandat pour traduire les pirates en justice. Ceux-ci sont détenus à bord du Maestrale pour plus d'investigation, annonce le QG d'EUNAVFOR, en attendant leur destination.
C'est le deuxième navire Maersk du programme de sécurité maritime US attaqué en l'espace de quelques semaines. Le "Maersk Alabama" avait été attaqué début avril. Le capitaine Richard Phillips avait été libéré au terme d'une intervention de l'armée US qui avait causé la mort de 3 pirates et la capture d'un quatrième, actuellement en instance de jugement (au tribunal de Manhattan) aux Etats-Unis. 

Un nouveau navire militaire dans la "trajectoire" des pirates. Si je compte bien, également, c'est en quelques semaines, le cinquième navire militaire ou d'une force militaire croisant dans le Golfe à être pris pour cible par les pirates, volontairement ou involontairement : 1) le pétrolier ravitailleur allemand Spessart (Atalanta) le 29 mars ; 2)
le navire de transport Maersk Alabama (US Navy) le 8 avril ; 3) le ravitailleur britannique Wave Knight (CMF) le 18 avril ; 4) la frégate française Nivose (Atalanta) le 3 mai ; le navire de transport Maersk Virginia (US Navy) le 22 mai. Cela commence à faire beaucoup !

(Mise à jour 25 mai) Les pirates pourraient être débarqués à Djibouti pour être présentés par vidéo-conférence devant le juge du tribunal de Rome en présence d’un avocat et d’un interprète, annonce la Stampa de dimanche. Ils risquent jusqu’à 20 ans de prison.

Pour voir des images prises par CBC à bord du navire canadien

(photo : marine italienne)
Friday morning suspected pirates attacked two different merchant vessels in the Gulf of Aden. A distress call was picked up by the Italian EU NAVFOR warship MAESTRALE that immediately sent a helicopter to the area. The pirates however turned their interest towards another merchant vessel being in the area, a Danish owned ship. By a boarding team thereafter sent out from the MAESTRALE, after arriving at the scene, the nine pirates were captured. They are at present being detained at the MAESTRALE for further investigation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.