Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 22:00
Le Conseil des ministres des Affaires étrangères de l'UE, réuni le 15 juin à Luxembourg, va avaliser la prolongation de l'opération anti-pirates EUNAVFOR Atalanta d'un an à compter du 13 décembre 2009 (soit jusqu'à fin 2010). Les 27 estiment, en effet, selon le texte des conclusions, que l'opération Atalanta "a démontré sa capacité d'agir efficacement contre les pirates et que la piraterie au large des côtes somaliennes continue à rester une sérieuse menace". Cette décision permet d'entamer la force de génération pour l'année prochaine.

Le QG restera à Northwood (Uk). D'ores-et-déjà certains points paraissent acquis : l'opération gardera son QG britannique à Northwoord (près de Londres). Elle sera commandée par un officier supérieur britannique. Un adjoint sera nommé pour chaque semestre (ce pourrait être, comme maintenant, par rotation, un Allemand et un Français). Reste à trouver les navires. Mais, a priori, ce ne devrait pas être difficile, les principaux Etats déjà engagés dans l'opération "semblent prêts à prolonger leur effort". Un engagement qui contraste avec les difficultés qu'a l'OTAN à trouver des Etats contributeurs. De fait, explique un diplomate européen, "Les deux opérations font un peu doublon. Et les Etats membres n'ont pas envie de payer deux fois pour la même opération". Et, puis,
complète un expert militaire européen, "Atalanta a prouvé son efficacité".

Atalanta devient le standard d'intervention. Les prescriptions d'Atalanta —
les modalités d'escorte (nombre de bateaux escortés, points de rendez-vous, modalités des relais entre navires d'escorte, ...), les consignes à donner aux navires marchands (durant l'escorte, en cas d’attaque, hors escorte, zones de vulnérabilité), les zones dangereuses, etc... — "sont devenues la norme d’emploi dans la zone" explique cet expert militaire européen. "Le QG de Northwood est considéré par la marine marchande comme étant la référence et les autres marines (Russe, Inde... ) semblent se caler sur l'opération européenne" (non sans difficulté parfois ).

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.