Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 06:05
Une première conférence de génération de force doit se tenir, ce jeudi, à Bruxelles au Conseil de l'Union européenne pour préparer la prolongation de la force aéronavale européenne anti-piraterie Atalanta en 2010. Il s'agit aussi de prévoir des forces supplémentaires pour l'été et l'automne 2009 (sous commandement néerlandais). Il manque, en effet, encore quelques navires et avions d'ici la fin de l'année.

Etats tiers intéressés.
Tous les Etats membres de l'UE doivent participer à cette conférence ainsi que les Etats tiers habituellement invités (membres de l'OTAN et non membres de l'UE comme la Norvège, la Croatie, la Macédoine et la Turquie). D'autres Etats tiers "particulièrement intéressés" à s'intégrer à l'opération européenne pourraient aussi être présents ou être admis à participer à la génération de forces. L'Australie particulièrement, l'Ukraine (qui a souvent participé aux conférences mais jamais concrétisé ses offres pourrait offrir des commandos) ou Oman.

Etats participant à Atalanta. En l'état des lieux, près d'une vingtaine de pays européens (dont trois Etats n'appartenant par à l'UE - marqués avec une *) participent déjà à l'opération Atalanta ou ont indiqué y participer. Dix d'entre eux fournissent des moyens maritimes ou aériens (Espagne, France,
Royaume-Uni, Allemagne, Grèce, Italie, Suède, Norvège *, Belgique, Pays-Bas). Les autres (Malte, Chypre, Finlande, Lettonie, Bulgarie, Hongrie, Irlande, Slovénie, Croatie *) envoient des hommes dans les Etats-majors d'opération à Northwood, de force sur mer ou logistique à Djibouti. Ajoutons à cette liste, le cas spécifique de la Suisse * dont le gouvernement a décidé la participation mais qui doit encore avoir l'aval de son Parlement, à l'automne. Point qui n'est pas qu'une formalité chez les Helvètes...

Force maritime arabe. A noter que 11 Etats de la région ont annoncé, mardi, leur intention de créer
une force maritime arabe. Elle regrouperait - selon la presse yemenite - l'Arabie Saoudite, Bahrain, Djibouti, l'Egypte, les Emirats arabes unis, la Jordanie, Koweit, Oman, le Qatar, le Soudan et le Yemen). Cette task-force serait coordonnée pour un an par l'Arabie Saoudite.

(NB : la carte illustre l'augmentation de la zone de couverture d'Atalanta, au large des Seychelles - en rouge l'opération telle que lancée à l'origine, en jaune la zone de couverture supplémentaire - Source : Bundestag)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.