Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 23:08
Dans une action combinée entre les navires de l'opération européenne antipiraterie EUNAVFOR Atalanta et l'avion de patrouille japonais, un skiff pirate suspect a été stoppé et désarmé.

Approche combinée avion-hélico-marins. L'avion patrouilleur Orion japonais avait remarqué un skiff suspect, avec 7 personnes à bord, le matin du 22 août, à 80 miles des cotes
d'Aden et à moins de 5 miles de navires marchands. Le navire norvégien, Fridtjof Nansen, a lancé deux bateaux rapides à l'abordage tandis que, le navire amiral d'Atalanta, le néerlandais Evertsen envoyait un hélicoptère. Celui-ci lança des tirs de semonce. Tandis que les marins norvégiens encerclaient le skiff suspect et appréhendaient les pirates.

Des armes mais pas de preuve d'acte de piraterie. A bord ils trouvent "4 kalachnikovs, deux pistolets, un lance-grenade RPG, des cartouches, du carburant et des échelles" raconte le commandant du navire norvégien,
Ole Morten Sandquist. "Mais aucun matériel de pêche". Cependant après plusieurs heures d'interrogatoire et de garde à vue, après consultation du juriste et de la police militaire, les suspects ont finalement été libérés "en raison du manque de preuves pour aller en justice" (il n'y avait pas de flagrant délit). "Dans les eaux internationales, il n'existe aucune loi qui empêche de détenir des armes" explique Sandquist. Les armes ont été détruites.

(mis à jour mar 25 août avec des informations de la marine norvégienne)

In a combined action including EU NAVFOR ships, fast rhibs, a helicopter and a Japanese maritime patrol aircraft, a suspected pirate skiff was stopped and disarmed. In the morning of 22 August, a Japanese maritime patrol aircraft detected and reported a suspect skiff in the Gulf of Aden, some 80 nm east off Aden. The aircraft observed 7 persons on board, a ladder and large amounts of fuel. The skiff was approximately 5 nm away from passing merchant vessels. The Norwegian EU NAVFOR warship HNOMS Fridtjof Nansen reacted immediately and set course to the suspect skiff, launching her two fast rhibs to prepare for boarding. The Netherlands EUNAVFOR warship HNLMS Evertsen immediately launched her helicopter to close and follow the skiff until arrival of the Norwegian fast rhibs. When the first skiff tried to get away, HNLMS Evertsen’s helicopter fired warning shots to stop the skiff. On observing the shots the skiff stopped and was subsequently boarded by Fridtjof Nansen’s boarding team.   Due to lack of positive evidence of a pirate attack the skiff and its crew were finally released.   The discovered ladders, rifles and rocket propelled grenades were seized and disposed of.)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.