Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 18:36
(A Göteborg) Javier Solana va le repéter, demain, aux Ministres de la défense de l'UE, réunis à Göteborg : il faut envisager diverses actions vers un soutien plus affirmé au gouvernement de transition de la Somalie et à la stabilisation de ce pays. Il ne s'agit pas seulement de prolonger l'opération anti-piraterie Atalanta à terre, en luttant contre la piraterie ; il s'agit plus généralement d'assurer la stabilisation de ce pays, classé comme « failed state » pour éviter une désagrégation plus complète. Et, pour éviter un engagement direct à l'Afghanne, les Européens (et plus généralement les Occidentaux) veulent se focaliser sur un renforcement des structures de sécurité de l'Etat somalien. Les missions de formation des militaires somaliens, menées en bilatéral par les Français et les Etats-Unis, se terminent.

Aller plus loin. Maintenant il s'agit d'aller plus loin, d'envisager un soutien plus continu en « formant les militaires, mais aussi les policiers » m'a expliqué J. Solana. « Et pourquoi pas des gardes-côtes ». Ces personnes seraient formées "off shore" : « à Djibouti, en Ouganda, ou ailleurs, cela dépend des offres ».
Si, pour l'instant, il n'est pas question d'une mission PESD de l'UE, en revanche, la réunion des Ministres de la Défense vise à commencer à parvenir à un consensus pour définir le cadre d'une éventuelle mission. « Il s'agit de voir ce qu'on peut faire ensemble pour renforcer l'Etat somalien ».

Une série de réunions (trois en tout) a eu lieu la semaine dernière à New-York permettant d'avancer vers certaines solutions. Plusieurs missions de l'UE se sont rendu dans les pays de la région, notamment le Monsieur Afrique de Solana, le général Joana, ainsi que des missions d'experts techniques ("fact finding mission), qui sont partis notamment avec l'ONU. Officiellement, aucun Européen n'a été en Somalie même. En fait, il semble bien que des contacts aient été menés à tous niveaux, y compris avec les entités autonomes du Puntland et de Somaliland. Ce qui n'est pas en soi nouveau. Les responsables d'Eunavfor comme de l'Otan ont eu des contacts avec le Puntland. Et des experts de la Commission européenne ont été présents en Somaliland.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique Est - Somalie Ouganda
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.