Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 octobre 2009 5 02 /10 /octobre /2009 14:40
Un navire de pêche basque espagnol, l'Alakrana (un thonier), a été capturé, vendredi au petit matin (vers 6h30), par des pirates dans l'Océan indien. L'incident s'est produit à 360 miles des cotes somaliennes, a confirmé le QG d'Atalanta. L'équipage compte 36 personnes (16 Espagnols, 2 Malaisiens, 3 Sénégalais, 4 Ghanéens, 2 Ivoiriens, 8 Indonésiens et 1 Seychellois).

Dans la zone, se trouvaient une quinzaine de bateaux de pêche, basques et galiciens. Mais il y a peu d'informations, les pirates ayant coupé toutes les communications dès leur arrivée à bord. L'opération a pu être menée en quelques minutes (7 minutes selon les médias espagnols). C'est la première attaque "réussie" d'un navire depuis début août. (1)

Dès la première indication d'une attaque, un avion de patrouille maritime d'Atalanta, basé aux Seychelles, s'est rendu sur la zone. Il a confirmé le hijacking du bateau de pêche et n'a pu reperé d'autre navire dans les environs, indiquant que les pirates opéraient d'un skiff, avec une réserve importante de fuel, maintenant remorqué derrière l'Alakrana.

La ministre de la Défense espagnole, Carme Chacon, avait attiré à Göteborg l'attention de ses collègues pour une plus grande présence des moyens d'Atalanta dans le bassin sud de la zone, là où se trouvent les pêcheurs.

Les pêcheurs basques avaient demandé à plusieurs reprises une protection renforcée de la part de leur gouvernement. Mais, contrairement à leurs homologues français qui ont embarqué à bord des militaires, les Espagnols ont dû recourir à des gardes privés. La loi espagnole ne permet pas l'embarquement de militaires, a expliqué la Ministre. Et c'est cette solution qui a été proposée, avec la possibilité supplémentaire, que ces gardes puissent être équipés de fusils à longue portée et haute précision. Mais les professionnels de la pêche ont rejeté cette solution, estimant que rien ne remplaçait le professionnalisme des soldats.

Voici la communication d'Atalanta :
"During the early morning of October 2nd 2009 the Spanish Fishing Vessel ALAKRANA was hijacked in the Indean Ocean by pirates at some 360 nautical miles off the east coast of Somalia. On first indication of an attack an EU NAVFOR patrol aircraft, based in the Seychelles was tasked to investigate the situation. The aircraft confirmed the hijack of the fishing vessel and did not detect any other vessel in the vicinity, indicating the pirates operated from the skiff with an extensive load of fuel now towed behind the ALAKRANA.After the latest monsoon this is the first successful hijack since the beginning of august.On first indication of an attack an EU NAVFOR patrol aircraft, based in the Seychelles was tasked to investigate the situation. The aircraft confirmed the hijack of the fishing vessel and did not detect any other vessel in the vicinity, indicating the pirates operated from the skiff with an extensive load of fuel now towed behind the ALAKRANA. "

(1) Contrairement à ce qui a pu être affirmé, ce n'est pas le même navire qui a été attaqué début septembre. Il s'agissait alors de l'Alakrana II. Un thonier basque espagnol également.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.