Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 10:05
Il y a peut-être d'autres endroits pour faire de la voile que dans l'Océan indien au large d'Aden en ce moment ! Un Français amateur de voile en solitaire, a pourtant été intercepté lundi (7 décembre), dans le Golfe d'Aden, par l'Evertsen, la frégate néerlandaise de la Flotte européenne anti-piraterie EUNAVFOR Atalanta ! Il était parti d'Aden et comptait rallier Madagascar... Une promenade de santé ! -:) Plusieurs voiliers de plaisance, français (Carré d'As, Tanit) ou britannique (Lynn Rival), ont déjà été capturés dans la zone dans les derniers mois. Et deux plaisanciers britanniques sont toujours otages des pirates. Et la zone est, pour l'instant, classée rouge dans l'échelle des attaques pirates.
Le voilier français accompagné par les RHIB de l'Evertsen - crédit : UE / EUNAVFOR Atalanta

Un officier français qui se trouvait à bord de l'Evertsen (1) a été "au contact". L'Evertsen a d'ailleurs mis à l'eau ses RHIB pour "accompagner" le voilier. Ayant lui-même participé à l'intervention sur le Tanit, il était "assez motivé" explique-t-on au QG Atalanta. On a, sans peine, à imaginer que le dialogue a été vif et imagé. Le plaisancier a bien tenté d'argumenter : il s'était fait volé tout son argent à Aden (2), son moteur était cassé, et il était pleinement conscient des dangers, etc... Le militaire a été plus têtu. L'officier a ainsi rappelé au plaisancier les risques de la navigation de plaisance et de la zone et lui a conseillé, fortement, de repenser sa route. Le plaisancier a, finalement, accepté de se détourner vers Djibouti. Du coup, les responsables d'Atalanta ont lancé un appel à la raison pour les plaisanciers : "don’t sail in the Dangerzone" (3).

(1) L'Evertsen est le navire amiral pour quelques jours encore de l'opération Atalanta. Il se dirige vers Djibouti pour passer le relais au navire italien, Etna, qui prend la relève à partir du 13 décembre.
(2) Une "coutume locale" apparemment, selon de nombreux marins de plaisance qui ont débarqué dans le port yéménite.
(3) Le Contre-Amiral qui codirigeait l'opération en début d'année l'avait déjà dit (après la capture du Tanit). Lire :
CA Labonne: Eunavfor permet de limiter le risque, pas de le supprimer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.