Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2010 7 14 /03 /mars /2010 23:40
Cmi-AffEtr-Saariselalla-Fi100312.jpg7 ministres des Affaires étrangères — Alexander Stubb (Finlande), qui était l'hôte, Carl Bildt (Suède), Ahmet Davutoglu (Turquie), Franco Frattini (Italie), Bernard Kouchner (France), Miguel-Angel Moratinos (Espagne) et Urmas Paet (Estonie) se sont, donc, retrouvés dans le grand nord finlandais ce week-end, avec Cathy Ashton(UE), la diplomate en chef de l'UE .

En quelque sorte, Blanche Neige et les 7 Nains. Si l'une
est novice en diplomatie, elle apprend ; les autres sont connaisseurs, ils n'en sont pas moins à l'échelle mondiale des Nains. Chacun a maintenant intérêt à s'allier et ne plus se tirer dans les pattes.
« Si l'on veut être influent, il faut une politique étrangère forte et inclusive » a expliqué l'Estonien Paet. « Ce que nous voulons simplement, c'est une Europe qui parle d'un seule voix » a considéré l'Italien Frattini « c'est un objectif politique et stratégique ». Le format de la réunion a été particulièrement apprécié par ses participants qui se sont juré de se retrouver, au même endroit, l'année prochaine selon Alexander Stubb « C'est le début d'un mouvement » a commenté le Français Kouchner. « Nous n'avons pas besoin d'être entourés par des ambassadeurs et conseillers, la sécurité et tout le tintouin. Nous sommes assez grands, et connaissons plus ou moins les sujets dont nous sommes supposés parler (pour le faire seuls) ».

NB : Les ministres britannique, allemand et norvégien avaient également été invités mais ils ont décliné l'invitation pour cause de problème d'agenda.

Un club de soutien à Cathy. La composition de cette réunion est intéressante car elle ne correspond pas à une donne géopolitique précise : ce ne sont pas les grands, ou les petits, les Nordiques ou les Latins, les nouveaux ou les anciens. Il y a là une combinaison intéressante - qui traduit aussi certains intérêts particuliers de la Finlande (Suède, Turquie, Estonie) et trois pays latins (Italie, France, Espagne). Des pays que réunissent une certaine volonté de voir la Haute représentante réussir dans son job et le nouveau service européen d'action extérieure trouver sa marque (*). « Nous soutenons tous le travail de la Haute représentante » a précisé Stubb. 
Cmi-AffEtr-Saariselalla-3-Fi100312.jpg
Faire taire les petites dissensions. Cette réunion a, donc, été d'abord l'occasion de faire taire certaines différences ou divergences. Rien de mieux que le grand froid « et la beauté du cadre et des paysages de la Laponie finlandaise dont je suis particulièrement fier, a expliqué Alexander Stubb sur son blog « Au cours des réunions formelles des ministres des Affaires étrangères, nous avons moins de temps pour les discussions stratégiques et approfondies ». Ainsi après une soirée passée autour d'un dîner commun dans un élevage de rennes, les 7 se sont retrouvés au petit matin. Trois sujets avaient été mis sur la table par Alexander Stubb : Les défis institutionnels de l'UE avec l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne ; la politique étrangère européenne, son rôle d'acteur global et de ses relations avec les pays-tiers comme les USA, la Chine, la Russie. « Il ne faut pas aussi oublier de développer des relations avec des pays comme l'Inde, le Brésil ou l'Afrique du sud. C'est très important » a précisé Ashton. La Politique de voisinage de l'UE a également été abordée. Point important pour l'Estonien Paet : « L'UE doit se concentrer sur les Balkans et le partenariat oriental » a-t-il estimé.

Un processus de remplacement. Les Ministres ont également proposé d'être les "missi dominici" de la Haute représentante de l'UE quand celle-ci est occupée. Un procédé expérimenté en janvier, pour la conférence de Haïti à Montréal, où Bernard Kouchner avait été mandaté pour représenter l'UE. « Les envoyés spéciaux ne doivent pas être des fonctionnaires mais des Ministres » a justifié le Français. Ce processus de remplacement est pleinement partagé du coté de Catherine Ashton. Si la diplomate en chef de l'UE ne peut être présente, expliquait récemment un de ses proches, elle pourra être remplacée utilement soit par le futur secrétaire général du Service d'action extérieur, soit par un des ministres des Affaires étrangères. Dont acte...

L'UE passera aux sanctions unilatérales sur l'Iran. Parmi les sujets sensibles abordés, l'Iran et le Proche-Orient. Les ministres présents sont d'accord de passer aux sanctions contre l'Iran si un accord n'aboutit pas en ce sens à l'ONU. Alexander Stubb a parlé d'un consensus "émergent" au sein de l'UE pour ces mesures unilatérales. Bernard Kouchner a confirmé « nous essayon d'avoir un accord par négociation et en même temps nous travaillons aux sanctions. Nous espérons aboutir d'ici juin, mais ce n'est pas sûr ».

L'urgence de la paix au Proche-Orient. Cette réunion a également permis de faire quelques mises au point : condamnation de l'annonce par le gouvernement israélien de l'ouverture d'un chantier de nouvelles colonies.
Et appel à la négociation. « Dans deux ans il sera trop tard pour négocier car il n'y aura plus de territoire (palestinien). Et les  » a commenté l'Espagnol Moratinos. « Nous avons besoin d'un règlement négocié de la paix, on en a besoin rapidement et maintenant » a déclaré Cathy Ashton, avant de s'envoler pour l'Egypte, première étape de son voyage au Proche-Orient qui l'emmènera à Damas (Syrie), Amman (Jordanie), Beyrouth (Liban), Tel Aviv (Israël) et Gaza, avant de finir à Moscou par la réunion du Quartet.

 

(crédit photo : Alexander Stubb / Eero Kuosmanen)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans HautReprésentant-ServiceDiplomatique
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.