Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 22:22

C'est le sentiment qu'a exprimé, mercredi, la diplomate en chef de l'Union devant les parlementaires européen réunis à Strasbourg. « Nous avons besoin de rouvrir les frontières pour que l'aide humanitaire, les marchandises et les civils puissent entrer et sortir de Gaza normalement. Et au lieu d'un liste restrictive de produits, nous devons avoir une liste courte et agréée de produits interdits où Israël a de légitimes préoccupations de sécurité. Selon mes dernières discussions, il semble que nous avançons en direction de ces deux (sujets) : frontières et listes de biens ». Et d'ajouter que l'UE a une mission à Rafah qui « pourrait être réactivée. Nous sommes prêts à soutenir l'ouverture des autres points frontières terrestres ».

Task-force et mission exploratoire

Trois options sont ainsi offertes en matière de missions européennes de défense : 1) recalibrer la mission de surveillance aux frontières Eubam Rafah, en sommeil depuis 2006 ; 2) ouvrir une nouvelle mission ; 3) préparer une mission maritime de la PeSDC « plus complexe » a reconnu C. Ashton. Une task-force a ainsi été créée, dont la première réunion se tiendra ce vendredi et sera présidée en personne par la Haute représentante. Une mission exploratoire devrait partir également rapidement pour examiner comment contribuer à une solution.

En Israël, le cabinet gouvernemental qui devait prendre une décision sur le sujet a reporté sa décision. Tandis qu'une nouvelle flottille turque se prépare et que deux bateaux affrétés en partie par le Croissant-Rouge iranien ont pris (ou vont prendre incessament) la mer pour arriver Gaza par la mer rouge (s'ils ne sont pas... attaqués par les pirates ou bloqués par les forces multinationales déployées dans le Golfe d'Aden).

(MAJ jeudi 17 juin) Le cabinet gouvernemental israélien a décidé un allègement de la liste de produits mais limité : nourriture, jouets, ustensiles de cuisine, articles de papeterie seront autorisés. Mais pas les matériaux de construction. Le gouvernement considère qu'il y a là un risque de double usage comme arme. Ce qui est largement en-deçà de ce que demandaient les Européens et la communauté internationale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Proche Orient - Israel Liban Palestine
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.