Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 16:15
AshtonCmeAffEtr2-UE100222.jpgCatherine Ashton ne figurera pas sur la photo de famille des ministres de la Défense européens, mercredi et jeudi, à Palma de Majorque (Espagne). Cette fois c'est confirmé. La Haute représentante de l'UE ne sera même pas là en pointillé. Elle n'y sera pas... du tout !

L'agenda a bon dos... « Une question d'agenda. Elle a déjà des rendez-vous prévus » explique benoîtement, un porte-parole de la Commission, plutôt gêné aux entournures (1). La Haute représentante doit être à Moscou, mercredi, et à Kiev jeudi, pour la cérémonie d'investiture du président ukrainien (2).
Et pourquoi pas un trek avec le Roi du Bhoutan ?  

C'est une première dans l'histoire de l'UE ! Javier Solana, son prédécesseur, durant dix années, n'a jamais raté ces réunions qui ne sont pas si nombreuses (une par semestre !). Au contraire. Il y prenait un intérêt certain. Même si, parfois, certaines d'entre elles peuvent paraître un peu barbantes (il faut l'avouer), elles sont, toujours, l'occasion de discussions (informelles), de contacts, d'entretiens privés avec non seulement les Ministres, mais aussi les chefs d'opération de l'UE ou le directeur de l'Agence de défense, qui sont présents. Ces échanges permettent de comprendre les points de vue nationaux, les points de consensus, de pouvoir pousser des sujets. C'est souvent à cette occasion que se sont échafaudés des projets, préparées de futures opérations, débloqués des dossiers...
Certains responsables ne s'y trompent pas. Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen sera, ainsi, présent dès le mercredi soir et y restera le jeudi. L'invité d'honneur en quelque sorte ! Le ministre libyen de la défense devrait aussi venir pour un entretien 5+5 (pays de la Méditerranée).

Un impair politique, pire une faute professionnelle...
L'absence est non seulement un mauvais symbole pour la PeSDC, c'est également un impair politique notable pour la Haute représentante, voire un manquement aux règles du Traité de Lisbonne. Bref, une faute professionnelle ! C'était la première réunion des ministres de la Défense de l'UE en tant que nouvelle Haute représentante pour Catherine Ashton. La première réunion également sous le dispositif voulu par le Traité de Lisbonne qui entend donner une place plus importante à la politique de défense commune, en mettant en place différents instruments nouveaux (3). Faut-il ajouter que le "Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité commune" a, en matière de défense, un rôle d'impulsion, clairement défini, dont il a l'exclusivité (4).

Les capitales peu informées.
Apparemment de cette décision, les capitales n'ont été vraiment informées que fort tard, voire pas du tout. Encore aujourd'hui, le ministère allemand de la défense mentionnait ainsi le déplacement du Ministre allemand Zu Gutenberg à Palma de Majorque pour écouter le rapport de la Haute représentant sur les opérations de l'UE... Il risque d'être, très, très, déçu ! (cf. site du ministre allemand).

Un sacré problème de responsabilité.
Maintenant, c'est clair. La Haute représentante de l'UE n'en a cure de la politique de défense commune... et entend y consacrer le minimum d'attention et de temps possible. Il y a aujourd'hui un "sacré" problème de leadership à la tête de la politique européenne de défense, voire de la politique étrangère tout court. Au point qu'on peut aujourd'hui se poser la question : Madame Ashton est-elle compétente pour exercer durant cinq ans, la tâche de Haute représentante et de vice-présidente de la Commision. Ou ne doit-elle pas être "affectée" à une autre fonction. Cette question devra normalement être posée et discutée au Parlement européen et au prochain Sommet européen.

(1) Explication un peu vaseuse.
Cette réunion est prévue sur l'agenda européen depuis à peu près un an.
(2) Télécharger le communiqué du Haut représentant : Catherine Ashton to participate in EU-Russia ministerial meeting in Moscow and the inauguration ceremony of President-elect Yanukovich in Kiev (faut-il préciser que l'Ukraine est davantage du ressort de Stefan Füle, le commissaire européen chargé de l'élargissement et de la politique de voisinage)
(3) lire:
Traité de Lisbonne: la PESD devient PeSDC. Un peu plus commune ?
(4) lire:
Les fonctions et pouvoirs du Haut représentant, d’après le Traité de Lisbonne

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans HautReprésentant-ServiceDiplomatique
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.