Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 12:29
Le gouvernement a proposé, vendredi, la prolongation de la contribution néerlandaise à l'opération européenne anti-piraterie Atalanta, pour 2010. Le ministère de la défense a proposé l'envoi de deux navires entre la mi-février et la mi-juin 2010 : la frégate Hr. Ms. Tromp (F-803) et le navire de transport et de débarquement Hr. Ms. Johan de Witt (L 802), ainsi qu'une unité d'intervention de la marine (disponible pour les escortes de bateaux et opérations d'abordage). Le Hr. Ms. Tromp sera présent deux mois de la mi-février à la mi-avril 2010. Le Hr. Ms. Johan de Witt sera présent jusqu'à mi-juin. Il servira de navire amiral pour les Suédois qui ont demandé l'assistance des Pays-Bas - n'ayant pas ce type de navire.
Le Hr. Ms Tromp (crédit photo : marine néerlandaise)

Navire de la classe De Zeven Provinciën, le Hr. Ms. Tromp peut développer une vitesse de 30 noeuds et jauge 6.000 tonnes. Il est équipé d'un canon Oto Breda de 127 mm, de mitrailleuses Oerlikon de 20 mm, d'un système de lancement vertical Mk 41 pour des missiles standard ou mer-mer et un canon Goalkeeper. Il est servi par un équipage de 174 personnes.
Le
Hr. Ms. Johan de Witt est d'une autre trempe. Ce navire, récent (construit en 2006 mis en service en 2008), jaugeant 15.500 tonnes et pouvant atteindre une vitesse de 19 noeuds, est servi par un équipage de 146 personnes. Il peut embarquer et débarquer personnels et matériel en pleine mer. Il abrite un centre de commandement, un hôpital et peut accueillir jusqu'à 6 hélicoptères (Lynx, NH90, Chinook et Sea King) et 4 péniches de débarquement. Il peut transporter un bataillon de 600 militaires et ses cales peuvent transporter jusqu'à 90 véhicules blindés. Il est équipé de mitrailleuses 50 mm et de deux canons Goalkeeper 30 mm.
Le Johan de Witt (crédit photo : marine néerlandaise)

La prolongation de la participation des Pays-Bas doit encore être approuvée par la 2e chambre. L'avis devrait être positif. Mais les députés veulent une étude approfondie de la proposition gouvernementale. En revanche, les avis sont partagés sur l'envoi de "marines" à bord des navires vulnérables. Une facilité soutenue par les partis de droite (CDA, VVD, PVV, CU) mais critiquée par la gauche (PvDA, Verts). De toute façon, des difficultés d'ordre pratique et juridique se posent, a expliqué le ministre de la Défense, Eimert van Middelkoop

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.