Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 17:10

SaryuszWolski2.jpg(Parlement européen, Bruxelles) Le débat au Parlement européen, sur le concept stratégique de l’OTAN s’annonçait tranquille, mercredi. Jamie Sheah et Jean-François Bureau pour l’OTAN, l'un directeur de la planification politique, l'autre assistant au secrétaire général chargé de la diplomatie publique, avaient exposé les enjeux majeurs. On en était aux prises de parole des parlementaires. Et voilà que le chef de la délégation du PE auprès de l'assemblée parlementaire de l'OTAN, Jacek Saryusz-Wolski, décida de jouer les trublions et de mettre les pieds dans le plat. « Oui nous avons une relation difficile, très difficile. Il ne faut pas le nier » a-t-il précisé. « Ce ne sont pas des questions techniques. C’est un problème plus fondamental de volonté politique. Entre nos deux organisations, il y a deux volontés politiques différentes, deux philosophies différentes. » ajoute Saryusz-Wolski. « La Pologne et la France sont les seuls Etats membres qui veulent élaborer un rapprochement entre les deux. C’est une priorité de la présidence polonaise. »

Le parlement européen n'est pas mieux traité par l'OTAN que le parlement iranien

Principal reproche de l’eurodéputé polonais de la Plate-Forme civique : « Nous avons demandé plusieurs fois au Secrétariat général de l’Otan de venir, il n’est jamais venu. Nous souhaiterions le voir en plénière, dans une grande salle, dans une réunion du comité. Le Parlement européen a rédigé un rapport sur l’OTAN (celui d’Ari Vatanen). Personne ne semble l’avoir lu (…). Nous avons besoin de relations plus étroites, qui ne soient pas en concurrence. Nous avons surtout besoin d’une volonté politique. Mais elle fait défaut. On s’écoute. Mais on ne s’entend pas. Il y a deux monologues au lieu d’un dialogue. (…) Le Parlement européen est traité au même niveau de relations que le Parlement iranien »

Et le député de conclure, la question c’est : « Comment la PSDC va être prise en compte (avec les changements du Traité de Lisbonne). Nous avons besoin d’une NATOisation des capacités européennes, mais aussi une EUROPEisation de l’OTAN, un réel changement mental, philosophique».

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

LordPhoenix 24/06/2010 17:44



Apparement il y a encore quelques politiques qui osent s'emparer des sujets importants… Je n'y croyais plus…



Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.