Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 22:30
Les observateurs européens déployés en Géorgie (EUMM) ont exprimé, officiellement mardi, leur « préoccupation » après la diffusion par Imedi Tv d'un programme "fiction" (un hoax) simulant une nouvelle invasion de la Russie en Géorgie. Invasion fausse bien évidemment. Ils ont même

Suivi de près de la situation. Depuis la diffusion, dimanche, les observateurs sont en alerte, « suivant de près sur le terrain les conséquences pour la sécurité et la stabilité » près des "limites administratives" de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie. Ils ont notamment aussitôt « été en contact avec les gardes frontières russes et les autorités de facto sud ossètes via la "hotline" du Mécanisme de réponse et de prévention des incidents » (
IPRM). La sécurité dans ces régions avait été améliorée, de façon importante, depuis l'hiver 2008 et est restée calme. « Cependant nos observateurs ont été témoins de l'anxiété et des préoccupations de la population locale pour leur sécurité » explique un communiqué d'EUMM.

Un comportement "irresponsable". « Ce type de programme irresponsable a un potentiel pour déstabiliser sérieusement la situation sur les "limites administratives". Des incidents significatifs et dangereux pourraient se produire. Nous appellons chacun en situation de responsabilité à pleinement considérer les implications de leurs actions dans le futur. » explique le responsable de la mission EUMM, pouvant viser ainsi implicitement le président géorgien, Saakachvili, qui n'a pas vraiment condamné le programme de la télévision Imedi, dirigée par un de ses proches. « Cela doit être de l'intérêt de chacun d'assurer que la sécurité et la stabilité sont maintenus. » conclut EUMM Georgia.

(Mis à jour 17 mars) Coté géorgien. Dans une déclaration faite le 17 mars, le gouvernement géorgien a également « fait part de sa sérieuse préoccupation au sujet de la décision irresponsable prise par Imedi Television de diffuser un faux bulletin d’information sur une invasion russe. Le faux reportage a rouvert les plaies des Géorgiens chez qui les souvenirs tragiques de la récente guerre sont encore très vifs. Tout le monde en Géorgie est libre de s’exprimer, mais ce qu’a entrepris Imedi constitue une atteinte à ce que nous considérons comme un comportement civique et civilisé. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Asie centrale-Géorgie-Russie
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.