Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 16:14

La réponse du loup à la bergère (ou le contraire, c’est selon) n’a pas tardé. Après la missive, un tantinet comminatoire de Nicolas Sarkozy à la Commission européenne, voici la réponse du président de la Commission qui se défend de toute lenteur. « Le drame du Pakistan nous touche tous » écrit-il. Puis, piqué au vif, il argumente : « la Commission européenne a été la première à réagir (le 30 juillet), et à augmenter (le 11 août), les fonds alloués au Pakistan, (…) mes services ont travaillé d’arrache-pied (…). Les services de la DG Echo (Office d’aide humanitaire) sont en en train de démontrer leur professionnalisme et leur efficacité à répondre aux grandes crises humanitaires« . Voilà pour la défense (justifiée à mon sens) du travail européen. Mais le plus intéressant est dans l’annonce « d’un plan d’action en trois temps » qui reprend, en partie, les trois recommandations du président de la République français.

Un plan d’action pour le Pakistan

1° Une lettre conjointe Ashton – Georgieva (respectivement la Haute Représentante pour les Affaires étrangères et la commissaire à l’Aide humanitaire) va partir vers les Etats membres pour préciser les modalités de la coordination de l’aide humanitaire. C’est la DG Echo (qui inclut dorénavant le mécanisme de protection civile) qui prêtera son concours à la « coordination active » de toute initiative humanitaire ou d’assistance logistique.

2° L’augmentation des sommes allouées au Pakistan, « ce avant la fin du mois« .

3° Le suivi de la crise,  avec une « possible conférence des donateurs » pour le Pakistan. Ce point sera à l’ordre du jour du Gymnich, le conseil informel des ministres des Affaires étrangères, le 10 septembre.

La réflexion continue sur la sécurité civile

Sur l’idée d’une force européenne de protection civile, Barroso tempère le président français en lui rappelant la tiédeur (le mot est faible) qui avait accueili les propositions du rapport Barnier en 2006. « Un certain nombre d’Etat membres avait alors montré un enthousiasme plus que relatif à l’idée d’une structure européenne propre« . Mais, promet-il, après une réflexion « approfondie », et des consultations auprès d’Etats membres (la France a été consultée), menée par le duo Ashton – Georgieva, une proposition pour « une nouvelle politique » de réponse aux crises sera faite « très bientôt« , pour être discutée par les Ministres compétents.

C’est ce qui s’appelle un retour à l’envoyeur ! On ne m’ôtera cependant pas d’un doute : l’Europe ne réagit-elle pas encore, avec trop de lenteur, beaucoup de tiédeur, et peu d’audace, dans la réaction de crises ?

Dernier point, concernant l’utilisation des moyens militaires pour acheminer l’aide humanitaire, Barroso la salue mais avec des pincettes. Il ne peut même s’empêcher de montrer quelques doutes. C’est « utile« , dit-il, si « certains paramètres sont respectés« . « Il importe que l’utilisation de ces moyens n’expose pas les opérateurs humanitaires, qui ont déjà perdu nombre de leurs membres dans les zones de conflit pakistanaises, aux mêmes risques que ceux encourus par les militaires« . (NB : la journée de l’aide humanitaire se commémore ces jours-ci, le 19 août, jour de 2003 où 22 employés de l’ONU, dont son Représentant spécial en Irak, le Brésilien Sergio Vieira de Mello, sont morts dans un attentat à Bagdad).

Télécharger la lettre de Barroso à Sarkozy

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.