Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 23:30
La mission de l'UE d'accompagnement à la réforme du secteur de la sécurité (EU SSR) en Guinée-Bissau devait se terminer le 31 mai. Mais les autorités nationales ont demandé à l'UE de maintenir leur mission. Une nouvelle mission, ou plutôt une nouvelle phase de la mission, va donc commencer début juin. Le COPS (comité politique et de sécurité) doit adopter cette disposition fin mars, en points de procédure (sans discussion), après l'avis positif rendu par le comité militaire, le 16.

Une mission d'experts. La mission de l'UE ne portera plus sur la préparation de la réforme de la sécurité (la Guinée Bissau doit adopter le paquet législatif concerné en mai au plus tard). La mission sera davantage centrée sur la mise en oeuvre de cette réforme dans tous les secteurs (armée, justice, police), sous tous les plans : formation, guidance, conseil... Mais il n'y a (toujours) pas de soutien opérationnel (dans les unités). Il s'agit davantage de conseiller les autorités du pays au niveau stratégique. C'est en fait une mission d'experts "pointus". La mission EU SSR reste de petite taille : 22 internationaux + du staff local, soit environ l'équivalent de l'effectif actuel de 33 personnes.

Un focus sur le Crime organisé. La mission de l'UE
travaillera de manière renforcée avec les Nations-Unies, qui a une mission sur place. Elle va aussi développer une activité particulière sur le crime organisé et les trafics illégaux avec l'UNDOC (office des Nations-Unies sur les Drogues et le Crime), avec un soutien au bureau d'Interpol, en liaison avec Europol.

Calendrier de discussion. Concernant le calendrier d'adoption de la décision : après discussion dans le cadre du groupe Relex, et l'appel à contributions aux Etats membres (pour les troupes), la décision (ancienne action commune) devrait être adoptée d'ici fin avril. Quant au plan d'opération (OpPlan), il devrait être adopté fin mai. Ce qui lancera la nouvelle mission (*). Enfin, si le démarrage officiel est prévu le 1er juin, la présence du nouveau staff ne devrait commencer que début juillet. A noter qu'une conférence des donateurs pour la Guinée doit avoir lieu, à Bruxelles fin juin (les 22 et 23 juin ?), incluant tous les aspects et tous les partenaires de la sécurité (à confirmer).

(*)
Il n'y a pas besoin de décision de lancement en matière civile, c'est l'adoption de l'OpPlan qui la lance

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique - Guinée
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.