Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2009 4 03 /12 /décembre /2009 10:35

La frégate néerlandaise Evertsen (navire amiral de l'opération européenne anti-piraterie Eunavfor Atalanta) a arrêté, mercredi, 13 pirates qui ont tenté de détourner un navire marchand, à 150 miles au sud de Salalah (Oman).

Mercredi, il est un peu plus de midi au large de Salalah, les pirates, à bord de deux skiffs, partent en effet à l'assaut du BBC Togo, un cargo battant pavillon d'Antigua-et-Barbuda. Au cours de cette attaque, plusieurs coups de feu sont tirés sur le navire de commerce. Les pirates essaient de monter à bord. Mais la tentative échoue grâce aux "Best management practices" mises en oeuvre par l'équipage du "BBC Togo", explique le QG d'Atalanta. Les pirates stoppent l'attaque et se replient sur une boutre voisine (un dhow servant sans doute de bateau-mère)...

(crédit photo : BBC Togo - le skiff pirate vu de la passerelle du navire marchand)

Pas de chance pour les pirates... Le Hr.Ms. Evertsen sort justement de Salalah, après un réapprovisionnement et une rencontre avec les autorités d'Oman. Le QG d'Atalanta lui demande donc de partir à la recherche du groupe pirates. Le navire canadien NCMS Fredericton, qui vient d'arriver dans le SNMG1 l'OTAN, et est tout près de l'attaque, est également mis à contribution.

A la faveur de la nuit tombante, l'Evertsen repère un dhow et deux skiffs ressemblant de près à la description donnée par les marins civils. Une équipe de visite néerlandais aborde les bateaux pirates, les sécurisent et appréhendent la quinzaine de personnes qui s'y trouvent. Aucun doute sur leur intention. A bord, les marins européens trouvent, en effet, "une grande quantité d'armes, dont des AK-47, des grenades RPG, des munitions, des grappins et des échelles" relate la marine néerlandaise. Bref tout l'attirail pirate. Outre les 13 pirates, les forces néerlandaises identifient deux pêcheurs tanzaniens qui déclarent être otages des pirates, depuis quelques mois. Leur navire a, durant tout ce temps, servi de ravitailleur pour les activités de piratage. Ils sont libérés. Quant aux pirates, ils ont été transférés à bord de l'Evertsen et mis aux arrêts, après consultation entre le commandant du navire et le Procureur général aux affaires maritimes de Rotterdam. Ils pourraient être transférés au Kenya ou aux Seychelles, voire dans un autre pays, annonce-t-on du coté néerlandais.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.