Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 16:36
(exclusif) Pour constituer le service européen d'action extérieure, il ne reste pas beaucoup le temps. Un premier organigramme a, donc été mis au point chez Cathy Ashton, la Haute représentante pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité de l'UE. Chaque case est encore vide. Il s'agit d'abord de mettre tout le monde d'accord sur un organigramme. Ensuite il faudra mettre des noms en face des fonctions. Ce sera autrement plus difficile...

Dans cet organigramme que j'ai pu consulté (voir ci-dessous la reconstitution), on peut noter plusieurs aspects, plus ou moins conformes à la note générale que Cathy Ashton avait préparé début mars.

1. Un secrétaire général et deux secrétaires généraux adjoints. Si les fonctions ne sont pas encore tout à identifiés, l'un aura plus une tâche institutionnelle (la gestion de la "boutique"), l'autre une tâche extérieure, plus "politique", notamment avec la coordination du COPS.

2. L'organisation sera pluridimenssionnelle : d'un coté des DG géographique (il y en 4 sur le dessin, il pourrait y en voir 3 ou 5 à termes, pourquoi pas) et la DG thématique et la DG "Corporate (traduction : "les services généraux"). De l'autre, on trouve des services atypiques, directement rattachés au secrétaire général : service juridique, relations institutionnelles, communication et public diplomacy, enfin les structures civilo-militaires

3. Les services civilo-militaires de gestion de crises semblent avoir une autonomie de fonctionnement, avec un lien direct, préservé par la "chaine opérationnelle de commandement", avec la Haute représentante.

ServActionExt-Organ1cB2-copie-1.png
Mettre des noms, le plus difficile « Il y a un équilibre nécessaire à trouver » non seulement entre les trois sources du Service d'action extérieur mais également au sein des Etats membres, explique un proche de Cathy Ashton. « Mais il se défend de tout « quota par Etat membre. Cela dépend de savoir si un Etat peut présenter de bons candidats.  » En fait, la plupart des Etats ont déjà présenté des candidatures et des noms ou sont en passe de le faire, selon un nombre en relation avec leur poids géopolitique (5 pour la Finlande, 20 pour la Bulgarie...). Candidatures à la fois pour les services centraux ou pour les "ambassades" de l'UE dans le cadre de la rotation 2010. 

NB : « En tout de 1000 à 2000 personnes devraient travailler au quartier général et dans les délégations » (non compris les personnels locaux et personnels d'administration, ce qui permet d'approcher le chiffre de 8000 souvent cité)


Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans HautReprésentant-ServiceDiplomatique
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.