Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 23:18

Un premier verdict est tombé au Kosovo contre Albin Kurti. Leader de Vetëvendosje, opposé à la présence internationale, était soupçonné d'avoir fait obstruction aux forces de l'ordre lors d'une manifestation en février 2007 qui avait dérapé. Les forces de police internationale (à l'époque de la MINUK) avaient tiré avec des balles plastiques et fait 2 morts et plusieurs dizaines de blessés. Albin Kurti a été condamné, lundi 14 juin, à 9 mois de prison par la Cour de Pristina composé d'un juge kosovar et deux juges européens. Il a cependant été relâché immédiatement après le temps fait en préventive.

C'est le premier procès de ce type au Kosovo depuis l'indépendance. Et la mission européenne "Eulex" (Etat de droit) en avait fait un test de la capacité de la justice kosovare de remplir son rôle. Le procès, qui avait été entamé en 2007, puis interrompu et repris en février 2010, avait d'ailleurs été marqué par plusieurs incidents : une fois l'avocat n'était pas là, une fois c'était l'accusé, une fois c'était un juge. La libération d'Albin Kurti clot aussi une affaire judiciaire qui avait des relents de règlement de compte politique.

NB : Proche de Demaci, le chef de l'UCK, l'armée de libération du Kosovo, Albin Kurti avait également été arrêté en 1999 par les forces serbes puis inculpé pour menace à l'intégrité territoriale et liens avec mouvements terrorisme.                                                                                                                                                                                                                                                         

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Balkans-Bosnie-Kosovo
commenter cet article

commentaires

AMETI. A 21/06/2010 08:35



Il ne faut surtout pas oublier qu'Albin Kurti n'a aucun lien avec des mouvements terroristes.  Terroristes sont plutôt ceux qui ont tué les deux activistes de l'organisation de résistance
non-violente Vetëvendosje! (Auto-determination) et qui n'ont toujours pas été jugés.L'Eulex a même proposé une somme d'argent pour acheter le silence des familles des 2 victimes.


L'Eulex ou la MINUK n'ont rien d'une administration, mais plutôt d'un régime néo-colonial. 


La seule opposition au Kosovo est bel et bien le mouvement Vetëvendosje! Les ministres kosovars n'ont aucune souveraineté et s'agenouillent devant les décisions européennes.


Il est  temps de mettre fin à cette escroquerie politique. Les serbes sont une minorité au Kosovo et ils représentent seulement 5% de toute la population. Pourtant,ils jouissent de 100% des
droits que les communautés albanaises en Serbie, Macédoine, Grèce, Monténegro n'ont pas. 



Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.