Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 00:55
Les premières auditions des témoins à charge et à décharge des 7 pirates arrêtés le 7 mars 2009 après l'attaque du navire militaire allemand Spessart a commencé depuis plusieurs semaines à Mombasa (Kenya). Mais les incidents de procédure se multiplient. Obligeant à chaque fois les témoins, c'est-à-dire les officiers ayant participé à l'arrestation (en l'occurence espagnols et allemands) à faire le déplacement à Mombasa. « Ce qui nous complique singulièrement la tâche — explique un militaire participant à Atalanta — bien souvent les militaires sont rentrés ou sont sur d'autres missions. » La distance ne facilite pas vraiment la tâche. D'autant que le procès au Kenya n'est pas toujours facile.

Les avocats des pirates sont plutôt incisifs. Ils ont ainsi tout d'abord obtenu que toutes les personnes qui ont enregistré techniquement des faits deviennent des témoins et doivent donc se produire personnellement devant la cour. Ensuite, ils ont récusé le traducteur (espagnol) de l'ONU comme trop partial (fin septembre). Les auditions de deux officiers supérieurs espagnol et allemand viennent de se terminer, comme le rapporte la presse kenyane. Certaines précisions ont ainsi été apportées sur les circonstances de l'arrestation après du l'attaque du navire ravitailleur Spessart : « trois coups de semonce n'ont pas suffi à arrêter les pirates. Ils ont continué » témoigne un officier allemand. « Il fallut d'autres tirs pour qu'ils s'arrêtent. Le Spessart se mit alors à leur poursuite avec un hélicoptère ». Avant qu'ils montent à bord des photos furent prises.

Les auditions dans ce procès vont reprendre... le 30 novembre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.