Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 12:20
(mis à jour après signature des accords) Les accords entre l'UE et les Seychelles devraient être signés, ce mardi, à Victoria, ai-je appris, en présence du ministre belge de la Défense, Pieter de Crem (1). C'est formellement le représentant britannique Matthew Forbes dans l'archipel qui a apposé sa signature au nom de l'UE à la Maison Queau de Quinssy, le siège du ministère des Affaires étrangères des Seychelles. Mais l'ambassadeur de France, Philippe Delacroix, était également présent. (La représentation de l'UE aux Seychelles est assurée alternativement par les deux ambassadeurs présents, le Britannique et le Français). Du coté seychellois, c'est Joel Morgan, le ministre de l'Environnement et des Ressources naturelles (en charge de la piraterie) qui a signé le texte.

« L'effet de dissuasion d'arrestation des pirates et de leur traduction en justice est vitale si nous voulons mettre ce problème (de la piraterie) sous contrôle » a expliqué Matthew Forbe. « Certains pourraient dire qu'il y a des risques pour les Seychelles de travailler avec la communauté internationale mais il est absolument clair que ce pays est déjà une cible pour ces attaques et qu'il doit combattre cette résurgence pour protéger sa population et son économie. Ensemble nous pouvons faire la différence » a-t-il ajouté (2) . « Un accord qui est un instrument pour renforcer notre capacité dans cette lutte contre la résurgence de la piraterie » a commenté de son coté Joel Morgan.

Ces accords vont effectivement permettre, d'une part, de formaliser la présence de forces européennes dans l'archipel (lire le Sofa), d'autre part, de permettre l'éventuel transfert de suspects pour être jugés par la justice seychelloise (lire l'accord provisoire de transfert sous forme d'échange de lettres). Il autorise « l'usage de la force par les militaires européens. en haute mer comme dans les eaux territoriales, archipélagiques et intérieures des Seychelles, y compris le droit d'arrêter et de détenir des personnes ». Le bureau de l'Attorney-General de Victoria a d'ailleurs publié une série de directives permettant d'établir quel type de preuve est nécessaire pour pouvoir juger les pirates aux Seychelles (c'est ce type de preuves et le non-respect des procédures qui avait obligé à la libération de 11 pirates suspectés dans l'attaque contre le Drennec et le Glénan début octobre). L'usage des drones US - et leurs capacités de prise d'image - va aussi permettre d'assortir le dossier des éléments photographiques ou vidéo nécessaires.

(1) Le ministre de la Défense belge était en visite dans l'archipel à la fois pour rendre visite à l'équipage de la frégate belge, Louise-Marie, qui était en escale et signer avec ses homologues seychellois un MoU (memorandum of understanding) permettant une coopération accrue entre la Belgique et les Seychelles, notamment pour la formation des forces de sécurité de l'archipel. Cela devrait permettre à des officiers seychellois de venir se former en Belgique, explique-t-on dans l'entourage du ministre belge.

(2) « T
his is an important moment in cooperation between EUNAVFOR and the Seychelles. The EU is determined to fight piracy in the Indian Ocean and recognizes that the Seychelles has a vital role to play. The deterrent effect of capturing pirates and bringing them to justice is crucial if we are to bring this problem under control. There are those that would say there are risks to the Seychelles in working with the international community but is absolutely clear that this country is already a target for these attacks and it must stand with its friends and fight this scourge to protect its people and its economy. Together we can make a difference. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.