Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 22:44

AshtonRasmussenNatoNac-UE100525-copie-1.jpg« Comment améliorer les relations entre l'UE et l'OTAN, c'est très simple » a estimé le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen — lors de la conférence de presse qui a suivi la rencontre entre ambassadeurs des Etats membres des deux organisations (COPS pour l'UE, NAC pour l'OTAN).

« Parlons franchement. L'UE devrait évoluer pour s'adapter aux alliés de l'OTAN qui ne font pas partie de l'UE : 1° l'UE doit associer les contributeurs ne faisant pas partie de l'UE au processus des opérations, comme le fait déjà l'OTAN avec l'ISAF ; 2° l'UE doit conclure un accord de sécurité avec la Turquie ; 3° Elle doit conclure un accord pour associer la Turquie à l'agence de défense des armements » (1). Quant à l'OTAN, a enchaîné le secrétaire général, « elle doit accepter que Chypre soit un pays qui doit être assis à la table ».

Qu'a ajouté la Haute représentante de l'UE ? Ben... rien ! La photo se passe de commentaire. Ce n'est pas la première fois que le secrétaire général de l'OTAN développe cet argumentaire. Et on ne peut pas lui reprocher donc son manque de constance. La dernière fois, c'était à l'informelle de Palma de Majorque (Lire : Rasmussen squatte la réunion de l'UE et règle le problème turco-chypriote). Aujourd'hui c'était simplement plus direct et plus brutal : l'UE doit faire...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

ERASME 25/05/2010 23:22



Il va quand même falloir que ceux qui ont choisi de confier à ce danois la responsabilité de Secrétaire général de l'OTAN l'invite à cesser de se comporter comme un donneur de leçon à
l'égard d'une entité politique et juridique qui n'a pas de leçon à recevoir d'une alliance politico-militaire avec laquelle elle entend bâtir un partenariat stratégique fort, en n lui
rappelant en passant que son propre pays est toujours bénéficiaire d'un opt out au sein de l'Union européenne pour les questions de PSDC ... et l'euro, qui n'en fait pas une référence de
premier choix en pareilles matières !



Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.