Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2010 1 25 /01 /janvier /2010 16:19
EntrainementTroupesOugandaUpdfAmisom7-Fr011128.jpg(Mis à jour le 3 février) Le Conseil de l'UE a donc approuvé, lundi 25 janvier, le lancement de la mission de formation des militaires somaliens (EUTRA), comme annoncé sur ce blog. Le concept d'opération (CONOPS) et plan d'opération (OpPlan) doivent encore être écrits (définitivement) et approuvés. Mais certains éléments sont déjà connus.

- L'objectif de la mission est d'entraîner de façon adéquate les forces militaires, de protéger les civils en Somalie et de donner davantage de cohérence à une certain nombre d'initiatives qui ont déjà été entreprises par plusieurs pays (France et Italie notamment). Plus exatement, selon les termes officiels de la décision, il s'agit de :
« contribuer à définir une perspective globale et durable pour le développement du secteur de la sécurité en Somalie grâce au renforcement des forces de sécurité somaliennes ». Il s'agit d'une « formation militaire » destinée à « 2000 recrues somaliennes jusqu'au niveau de la section » (article 1).

- La mission sera militaire, comprendra 100 à 200 formateurs et personnels de soutien, et sera déployée en Ouganda. La génération de forces n'a pas encore été déclenchée mais avec les offres française et espagnole (au moins 30 hommes chacun) et celles de certains autres Etats membres (Finlande, Hongrie...), l'effectif pourrait être atteint sans problème.


- Formation par modules. La formation de base sera assurée par les forces ougandaises. Ce sont notamment eux qui fourniront les interprètes nécessaires. Les Européens assurant des modules plus spécialisés, notamment : la protection et la guérilla en zone urbaine, le déminage et l'action sur les IED, les secours d'urgence et l'aide médicale, la formation des officiers et sous-officiers.

- Le Quartier général sera situé en Ouganda, une unité de liaison à Nairobi, et une cellule de soutien à Bruxelles. Il n'y aura donc pas à proprement dit de structure type OHQ et FHQ, propres aux opérations militaires - on se rapproche ici d'une structure de gestion civile de crise.

- Le Chef de mission sera un Espagnol — l'Espagne ayant accepté le rôle de Nation-Cadre : le Colonel Gonzalez Elul, qui assurait déjà le rôle d'autorité de planification.

- La durée de la mission est prévue pour un an, à raison de deux périodes consécutives d'entraînement de six mois chacune. Elle démarrera en mai 2010.

Commentaire : Le défi de cette mission ne sera pas tant logistique ou militaire que pédagogique et éthique
Former, en quelques semaines, des soldats somaliens habitués à se battre, mais peut-être selon des méthodes " peu orthodoxes", et dont la majorité est illettrée, ne sera pas tâche facile, surtout pour des formateurs qui ne connaissent pas vraiment tous la réalité et la culture somaliennes. Veiller à ce que ces soldats, une fois de retour en Somalie, soient traités et payés convenablement, traitent aussi convenablement la population civile et ne retournent pas les armes contre le gouvernement transitoire somalien, n'est pas le moindre des défis. Mais c'est une nécessité si l'on ne veut pas que la Somalie ne tombe davantage dans le chaos et si l'on ne souhaite pas - comme en Afghanistan - engager des troupes au sol pour une durée indéfinie. C'est aussi une contribution indirecte à la lutte contre la piraterie, dont tous les responsables ont dit que la bataille « ne se gagnerait pas sur mer mais à terre » et  l'espérance que l'auto-développement puisse un jour remplacer l'aide alimentaire extérieure dont plusieurs millions de Somaliens dépendent aujourd'hui.

Télécharger les conclusions du Conseil


(crédit photo : ministère de la Défense Fr / Dicod - un soldat français avec un soldat ougandais de l'Amisom - 2007)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique Est - Somalie Ouganda
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.