Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 08:25
RetourExpertsEuropHaiti-UE1001.jpgLe chiffre du nombre de personnel de la sécurité civile mentionné par la Commission européenne dans son dernier "factsheet" sur le séisme à Haiti était faux (683 personnels de la protection civile envoyés par 23 pays de l'UE et autres *). J'en avais l'intuition et avait fait un tweet sur la question. Car personnellement, j'arrivais déjà à d'autres chiffres : au moins 800 hommes selon une évaluation faite durant le Week-end, plus de 1200 selon mes chiffres dans la semaine. J'en ai confirmation aujourd'hui.

"On s'est trompé"...

Ceci résulte d'une erreur, on dira pour être gentil, "technique", m'a confirmé un spécialiste du dossier : "tous les effectifs n'ont pas été pris en compte". L'erreur est humaine. Mais problème : aucun erratum n'a été fait. Cela se double d'une erreur "bureaucratique". La Commission européenne ne prend en compte dans ses chiffres que les effectifs qui lui ont été signalés dans le cadre du mécanisme de protection civile. Pas tous les personnels envoyés par les Etats membres pour les secours (**). Résultat : certaines unités de sécurité civile, de secours d'urgence, les militaires engagés dans les missions de soutien, de sécurisation, de transport ou de soins ne sont pas pris en compte... Il faudra peut-être un moment arrêter ces querelles de chapelle. Et que l'Union européenne soit en mesure de nous fournir un bilan complet, rapidement, et remis à jour régulièrement, sans devoir le vérifier à la loupe. C'est un des gros ratés de cette opération européenne : la communication.

+/- 2000 Personnels envoyés à Haïti, pourquoi ne pas le dire ?

Aujourd'hui, selon mes chiffres, les personnels engagés au titre de la protection civile, militaires et services de santé atteignent voire dépassent les 2000 hommes, avec un effort français notable puisque près de 1300 hommes et femmes sont engagés à Haïti. Mais il n'ya pas que les Français : Néerlandais et Espagnols sont aussi très présents. Et des plus petits pays, comme la Slovaquie par exemple, fournissent aussi un effort proportionnellement notable. Pour être complet : 5 navires et plus d'une trentaine d'aéronefs sont engagés. Une vingtaine d'experts européens ont été déployés (15 d'Echo et 7 du team "protection civile". Alors ! C'est vraiment dommage de ne pas le dire...

(*) L'UE utilise davantage ce terme que celui-ci de "sécurité civile" plus utilisé au niveau français.
(**) Et je comptabilise uniquement les personnels envoyés par les Etats, au titre de la protection civile ou des secours d'urgence, pas ceux envoyés par les ONGs.

photo : les experts européens avec l'avion de la Belgian Air Force (à Haïti)

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Amériques - Haïti
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.