Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2010 1 22 /02 /février /2010 14:46
Alors que les ministres des Affaires étrangères des 27 sont réunis à Bruxelles, les ministres français et espagnol des Affaires étrangères, Bernard Kouchner et Miguel Angel Moratinos ont réussi un beau coup politique. Réintroduire la question du Proche-orient comme une urgence européenne et mettre sur la table la question de la reconnaissance d'un Etat palestinien pour faire repartir un processus de paix bloqué. « L'Europe doit maintenant prendre ses responsabilités » écrivent-ils dans une tribune commune publiée dans le quotidien français le Monde, ce lundi. « Elle ne doit pas se cantonner dans une posture de rappel, nécessaire mais souvent incantatoire, des irréductibles contours du règlement final : sécurité absolue pour Israël, reconnaissance le moment venu d'un Etat palestinien, sur la base des lignes de 1967 avec des échanges de territoires et avec Jérusalem comme capitale des deux Etats. L'Europe doit aujourd'hui avancer en proposant des garanties, politiques, sécuritaires, financières, pour aider Israéliens et Palestiniens à surmonter les " risques de la paix ".

Une nécessité de sécurité internationale. « Ce conflit interminable doit être réglé. L'Union européenne doit y jouer son rôle non seulement parce qu'elle est l'amie d'Israël et de l'Autorité palestinienne, mais surtout parce qu'il en va de sa sécurité à long terme : dans cette région, d'autres menaces autrement plus préoccupantes exploitent l'impasse palestinienne à des fins de propagande et de diversion politique.
Le temps est donc venu de donner des assurances aux parties sur le caractère irréversible du processus que l'Europe souhaite engager. Au peuple israélien, il faut l'assurance que sa sécurité et son identité juive seront garanties ; au peuple palestinien, il faut la certitude de recouvrer la dignité en gagnant le droit de vivre dans un Etat viable, démocratique et indépendant.

Une initiative européenne pour une conférence de la paix. « Nous devons proposer, au-delà des "discussions de proximité" aujourd'hui nécessaires mais insuffisantes, un calendrier de négociations limité, sur l'ensemble des questions du statut final (sécurité, frontières, eau, réfugiés, Jérusalem) et un mécanisme d'encadrement sérieux, qui tirerait les leçons des erreurs du passé.
Dès maintenant, l'Europe pourrait promouvoir, sur le terrain, des mesures de confiance audacieuses aux deux parties afin d'aider simultanément cette relance de la négociation qui doit se produire tout de suite. Elle pourrait aussi accueillir une conférence au sommet pour la paix permettant de conforter et d'encadrer cette dynamique, et d'encourager la reprise des contacts pour une paix définitive entre la Syrie et le Liban et Israël. A l'issue, l'Europe, comme elle s'y est déjà engagée, reconnaîtrait collectivement l'Etat palestinien pour que la Palestine devienne enfin un membre à part entière de la communauté des nations, vivant en paix et en sécurité à côté de l'Etat d'Israël.»

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Proche Orient - Israel Liban Palestine
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.