Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 06:10

DrapeauErythrée

La volonté de l'UE de s'impliquer davantage dans la Corne de l'Afrique (1) n'est pas un vain mot. L'UE a assurément dans la région un rôle à jouer. Le général Pierre-Michel Joana - qui exerce des actions civiles maintentant en tant que conseiller Afrique auprès de l'Union
européenne et est le représentant personnel de Javier Solana (2) pour la Somalie -, a ainsi été reçu longuement par le président de la République erythréen, début novembre.
Une audience plutôt exceptionnelle. « L'ambassadeur des Etats-Unis qui est là, depuis plus 2 ans, attend toujours d'être reçu »

Un signe d'ouverture

Le fait même d'avoir un entretien est, en soit, un évènement. L'Erythrée reste, en effet, un pays mystérieux, fermé au monde, surnommé l'Albanie de l'Afrique et considéré par plusieurs pays comme le point de passage des livraisons d'armes et de l'influence iranienne dans la région. La façon dont le diplomate européen a été reçu et la longueur de l'entretien - « près de deux heures et demi ! » - est un signe, a précisé le général Joana. « Les Erythréens avaient visiblement besoin de parler. Ils sont sous la menace de sanctions de l'ONU et cherchent à plaider leur cause. Ce pays qui ressemble plus à Corée du Nord ou à l'Albanie est plutôt fatigué de l’isolement et cherche à lâcher du lest pour reprendre le dialogue. » « En fait, ils semblent plutôt préoccupés par l’avenir du Soudan plus déstabilisateur pour eux que la Somalie. » a-t-il commenté, lors d'une séance de la sous-Commission Défense du PE.

Un langage différent

Alors que l'Erythrée est le seul Etat de la région à ne pas soutenir le gouvernement fédéral de transition de Somalie et même à le condamner en termes très durs, cette fois il y avait « une ouverture » selon Joana. Le président « nous a dit que "Le GFT est le pire des gouvernements". Mais il a reconnu aussi que (le GFT) "devait participer à des discussions". Il a critiqué le rôle de l’AMISOM mais n’a pas demandé son départ » (comme auparavant). Pour Joana, il y a là une évolution. Certes l’Erythrée « n’a pas abandonné tout espoir de chasser (le gouvernement somalien). Mais il semble se résigner à l'accepter. (...) Et le langage bien différent de ce que répétait l’ambassadeur erythréen à Bruxelles – qui en était encore à parler du GFT comme d'un gouvernement illégitime qu'il fallait chasser, etc. »

Opération de séduction ou évolution politique

Le général Joana ne veut pas se leurrer : « C'était une grande opération de séduction. Il ne faut pas être naïf. Mais on sent une évolution dans le discours. ». « Est-ce de la manipulation ou du double langage ? Il faudra voir... »

(1) Lire : L’UE veut s’impliquer davantage dans la Corne de l’Afrique

(2) Le général français Joana a quitté le service d'active. Il a notamment commandé l'opération Eusec (assistance à la sécurité) au Congo. Son titre officiel est encore incertain, avec l'arrivée de la nouvelle Haute représentante, Catherine Ashton.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique Est - Somalie Ouganda
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.