Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 17:09
Inattendu. Ce qui s'est passé le week-end dernier en Suède. Un bateau de la marine suédoise, un bateau de Combat 90, a fait une "embardée" et atterrit... sur la route bordant le canal. Il participait à la fête du canal, à Söderköping (à l'est de la Suède) et allait à pleine vitesse quand, pour une raison inconnue, il a quitté "le canal" pour atterrir dans l'herbe, sur la berge, à quelques mètres des spectateurs. Un spectacle non prévu par les organisateurs et... la marine !

(Crédit photo : Ulf Wigh)
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Armées européennes
commenter cet article
24 août 2009 1 24 /08 /août /2009 12:33
(Brève d'été). Après la demande de la Grèce (qui n'a été faite que samedi), le mécanisme de réaction rapide de l'UE est activé dimanche 23 août. L'Italie (2 Canadair CL-415, arrivés dimanche après-midi), Chypre (1 hélicoptère Kamov 32, arrivé dimanche soir), la France (2 Canadair CL-415, arrivés lundi après-midi), l'Espagne (2 Canadair CL-415) fournissent des moyens, en complément des 2 avions (Canadair CL-215, arrivés dimanche soir l'un, lundi pour l'autre) de la Réserve tactique européenne. C'est le plus gros déploiement "feux de forêts" en 2009. Détails, sur le site de la Commission européenne. Lire aussi : "Sécurité civile le chaînon manquant de l'UE, Puissance civile".

A total of eight planes and one helicopter are assisting Greece. Italy, France, Spain and Cyprus provided assistance in response to Greece's request. In addition, the EU forest fire tactical reserve is being deployed to fill gaps in aerial fire-fighting capacity. The intervention in Greece is the biggest Civil Protection Mechanism operation in 2009 to date.
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 23:04
FInies les vacances. Et encore et une fois la Russie - et l'Afghanistan - qui animent l'actualité de l'été... J'ai replacé les brèves écrites durant la fin juillet et le mois d'août, à leurs dates et sous leur rubrique respectives. Afin de faciliter la lecture et la recherche des informations. C'est reparti... Bonnes lectures !
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde
commenter cet article
23 août 2009 7 23 /08 /août /2009 08:24
Durant (mes) vacances, l'opération anti-piraterie de l'UE Atalanta ne s'est pas arrêtée. Certes la mousson a réduit les attaques. Mais pas totalement. Et, entretemps, le navire amiral a changé de pavillon. L'été, en résumé...

• Sam 22 août (Atalanta UE, Golfe d'Aden) : 7 pirates désarmés dans une action combinée EUNAVFOR-Japon. dans une action combinée entre les navires de l'opération européenne antipiraterie Atalanta et l'avion de patrouille japonais, un skiff pirate suspect a été stoppé et ses 7 pirates appréhendés. Après avoir été désarmés, ils ont été libérés (détails)

• Mer 19 août (Danemark / Kenya) : accord entre le Danemark et le Kenya. Les navires danois qui croisent dans le Golfe d'Aden ou l'Océan indien ne seront plus tenus de relâcher les suspects d'actes de piraterie qu'ils auront fait prisonniers. Ironie de la politique, la Norvège qui ne fait pas partie de l'UE et participe à l'opération Atalanta est couverte par l'accord de livraison de pirates passé entre l'UE et le Kenya. Alors que le Danemark qui fait partie de l'UE ne l'était et ne pouvait l'être. En effet, le pays de la "petite sirène" a un "opt-out" (une dérogation) en matière d'Europe de la défense, au niveau militaire, et ne peut participer aux opérations de l'UE sans un accord international. L'Absalon (L 16), navire danois de soutien, qui participait aux opérations de la CTF 150, avait dû se résoudre à plusieurs reprises à relâcher des suspects, faute de solution juridique (à deux exceptions près, une remise aux autorités yémenites et un transfert aux Pays-Bas, à la demande néerlandaise).


Lun 17 août (piraterie, OTAN) : l'OTAN confirme sa présence dans l'Océan indien avec une nouvelle opération dénommée "Ocean Shield" et un "mandat renforcé". Il ne s'agit plus seulement de lutte contre la piraterie comme avec l'opération "Allied Protector" mais d'avoir "une approche plus globale de la lutte anti-piraterie". Concrètement, il s'agit de renforcer avec les Etats voisins (NB : Somalie, Seychelles, Yémen, Kenya...) leur capacité de lutte anti-piraterie. Une action également menée par l'Union européenne et la Commission européenne (lire : un programme de sécurisation des voies maritimes à l'étude). Sur place,  le SNMG2, présent depuis début juillet a pris le relais du SNMG1 depuis début juillet. Avec le britannique HMS Cornwall comme navire amiral, les frégates italienne ITS Libeccio, grecque HS Navarinon, turque TCG Gediz, et le destroyer américain USS Donald Cook.

Lun 17 août (Atalanta UE, Golfe d'Aden) : opération de sauvetage dans le Golfe. La frégate française La Fayette (F-710) qui participe à l'opération de l'UE "Atalanta" vient au secours d'une barque en difficulté à environ 100 miles au sud-est d'Al Makalla dans le Golfe d'Aden. En panne de diesel, cette barque avec 48 personnes à bord a dérivé durant plusieurs jours avant d'être repéré par un hélicoptère. Les  personnes ont été hissées à bord du Lafayette et remis aux gardes-côtes du Yémen (avec accord de ce pays, accord facilité par la présence de deux officiers de liaison yémenite à bord du La Fayette). Crédit photo : Atalanta

Ven 14 août (piraterie,  UE / Otan) : attaque pirate déjouée par deux frégates Atalanta/Otan. la frégate allemande "Bremen" (opération Atalanta), rejoint par la frégate grecque "Navarion" (qui participe à l'opération de l'Otan, réussissent à déjouer une attaque contre un navire marchand turc (Elginnur Cebi), aux petites heures de la matinée. L'incident s'est produit dans le corridor de transit international dans le Golfe d'Aden, à la position 12.36 Nord 47.26 Est. Les pirates au nombre de 5 ou 6 ont interrompu leur poursuite après un tir de semonce de l'hélicoptère allemand. La frégate grecque avait mis à l'eau une de ses équipes d'approche.

• Lun 10 août (Atalanta UE / Espagne) : relais espagnol en Océan indien. La frégate espagnole "Canarias" part de son port d'attache, La Rota, en Espagne, pour aller dans l'Océan indien relever la frégate Numancia, qui participe à l'opération européenne antipiraterie "Atalanta". "Canarias" a un équipage de 193 personnes (dont 44 sont des femmes) ainsi qu'une équipe de 16 commandos Marines (16) et deux hélicoptères Sikorsky SH60 avec leur équipe de pilotes et de mécaniens de 19 personnes. Elle doit rester 4 mois sur le théâtre d'opération.

• Dim 9 août (piraterie / Golfe d'Aden) : libération du remorqueur italien. le remorqueur italien "Buccaneer" - aux mains des pirates depuis le 11 avril - est relâché avec ses 16 hommes d'équipage. Ceux-ci se portent "bien" selon les forces spéciales du "San Giorgio", la frégate militaire italienne qui est allée à leur rencontre. Les autorités du Puntland avaient expliqué "l'arrestation" du navire car transportant des déchets illégaux. Hypothèse rejetée par les autorités italiennes et celles du navire.  La question du versement d'une rançon fait encore débat en Italie. Le gouvernement italien nie, en effet, le versement d'une rançon de 4 millions de dollars (comme l'a dit un des pirates). Il s'en tient à sa position initiale "ni intervention militaire, ni paiement de rançon". La version officielle est : "les pirates se sont retirés, permettant la libération des otages" (lire le communiqué, en italien).

• Sam 8 août (France / Djibouti) :
nouveau chef français à Djibouti. le général (**) Thierry Caspar-Fille-Lambie prend le commandement des forces françaises stationnées à Djibouti (FFDJ). Poste primordial dans le dispositif anti-piraterie européen : c'est le plus proche de la zone, il sert de point de ravitaillement logistique pour la plupart des bateaux, il est le lieu de formation des forces de sécurité somalienne (qui devrait débuter en septembre). C'est aussi le plus important déploiement français hors du territoire (2900 soldats en permanence). Il succède au général de brigade aérienne Philippe Lefort.

• Mar 4 août (Atalanta UE / Croatie) : le Journal officiel publie l’accord entre l’Union européenne et la Croatie pour la participation à l’opération anti-piraterie de l’UE au large de la Somalie (Atalanta). Détails. Télécharger le texte.

• Mar 4 août (France / Océan indien) : changement de gouverne à Alindien. le contre-amiral français Bruno Nielly - qui était jusqu'ici directeur de cabinet du général Bentegeat, président du comité militaire de l'UE, prend ses nouvelles fonctions d’ALINDIEN (le commandant la zone maritime de l'océan Indien). Il succède au vice-amiral Gérard Valin, en fonction depuis février 2008.








• Mar 4 août (piraterie / Golfe d'Aden) : attaque pirate dans le Golfe d'Aden. Un navire marchand est attaqué à 13h45 (GMT) par un skiff avec 7-8 pirates à bord dans la position 13.29 N, 48.45 E. L'attaque est déjouée.

• Lun 3 août (Atalanta UE / Pays-Bas) : relève du navire amiral d'Eunavfor. Le navire néerlandais HMS Evertsen assure la relève comme navire amiral du Numancia pour l'opération européenne de lutte anti-piraterie, "Eunavfor Atalanta".

• Lun 3 août (Océan indien / UE) : libération d'un navire allemand. Le navire marchand allemand MV Hansa Stavanger est libéré après 4 mois de détention. Il est escorté par deux frégates d'Atalanta (néerlandaise et allemande). Il avait été capturé environ 400 miles du port somalien de Kismayo, le 4 avril. (crédit photo : EUNAVFOR)





• Ven 1er août (Atalanta UE / Norvège) : le navire norvégien d'Eunavfor en route vers Suez. la frégate norvégienne "Fridtjof Nansen" (F-310) part de Norvège pour rejoindre l'opération européenne anti-piraterie "Eunavfor Atalanta" dans le Golfe d'Aden et l'Océan indien.

(crédit photo - Norska Försvaret).



• Jeu 30 juillet (Atalanta UE / Seychelles) : Accord en projet vers les Seychelles. Les spécialistes des relations extérieures de l’UE mettent la dernière main à un projet d’accord Sofa (présence de troupes) et de transfert des pirates vers les Seychelles.

• Jeu 30 juillet (Océan indien/OTAN) : 9 pirates arrêtés par les Turcs de l'OTAN. La frégate turque Gediz – qui fait partie d’un des groupements maritimes permanents de l’OTAN qui se relaient dans l’Océan indien - arrêtent 9 autres pirates qui s'ajoutent aux 5 déjà capturés le 24 juillet.

• Ven 24 juillet (Atalanta UE) : Le Numancia près des pêcheurs. le navire espagnol Numancia part patrouiller dans les eaux proches des Seychelles pour assurer la sécurité des pêcheurs espagnols et français essentiellement nombreux dans la zone. Le commandant de l’opération, Juan Garat Carame rencontre l’équipage du Campolibre Alai.
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 20:00
(Brève d'été) La mission d'observation de l'Union européenne, dirigée par l'ex-général Philippe Morillon donne, le 22 août, un avis mitigé sur les élections afghanes. Des élections "libres" même si dans certaines parties du pays, il n'a pu avoir de vote.  "Ce que nous avons observé en général a été jugé bon et équitable", mais "les élections n'ont pas été libres dans certaines parties du pays en raison de la terreur" qui y règne, déclare Philippe Morillon, lors d'une conférence de presse à Kaboul. L'UE, par la voie de la présidence suédoise, fait part de sa préoccupation (concernant) les informations faisant état de fraudes et d'irrégularités » et « appelle l'ensemble des parties prenantes à promouvoir l'unité nationale et la stabilité, à s'abstenir de préjuger des résultats et à recourir uniquement à des moyens légaux et aux institutions nationales appropriées pour résoudre les différends et donner suite aux plaintes ». En bref à éviter l'embrasement (télécharger la déclaration de l'UE).
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Orient - Afghanistan-Pakistan
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 19:46
Le secrétaire général de l'OTAN, Anders Fogh Rasmussen, est en visite au Kosovo, le deuxième théâtre d'opération important de l'Alliance. Une occasion de se féliciter de l'amélioration de la situation et de rappeler le rythme du désengagment prévu mais aussi d'annoncer que la stabilité dans cette partie de l'Europe ne pourra venir que l'intégration de tous les Etats "y compris la Serbie" dans la perpspective euro-atlantique. "I am impressed by the progress I have seen. NATO's decision to reduce its presence in Kosovo reflects the improvement of the security situation. Nevertheless, each step in the gradual process of reduction will be conditions-based. The move to a deterrence presence will be phased and coordinated,  based on a thorough military and political scrutiny." He also stressed that his "clear vision is to ensure a Euro-Atlantic perspective for the entire Balkans, including Serbia. This will facilitate stability and prosperity in this part of Europe".
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Balkans-Bosnie-Kosovo
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 17:30
Ce serait un des "bienfaits" de la crise économique. Les armées professionnelles qui peinaient jusqu'ici, en Europe, à recruter font aujourd'hui le plein. Le ministère de la Défense néerlandais, selon un bilan publié dans la presse, a ainsi reçu au premier semestre 2009 deux fois plus de candidats que durant la même période en 2008, selon NRC Handelsblad. Durant ces six mois, plus de 13.000 personnes se sont, en effet, présentées contre un peu plus de 7.000 l'année précédente. L'armée offre cette année 7000 postes. La crise économique n'explique pas tout selon les spécialistes du recrutement : davantage d'attention est portée aux candidats père ou mère de famille avec des possibilités plus étendues de garde d'enfant qu'auparavant. Une évolution similaire a été constatée dans plusieurs pays européens. En Espagne, l'armée qui peinait à recruter ayant à peine un candidat valable pour un poste, a désormais plus de possibilité de choix (3 candidats valables pour un poste).
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Armées européennes
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 20:02
(Brève d'été) Le navire marchand battant pavillon maltais est bien repéré au large du Cap Vert. Et la frégate lance-missiles Ladny de la marine russe (voir photo) est intervenue ; elle libère les 15 hommes d'équipage et fait prisonniers "huit pirates" - dont 6 ressortissants de l'UE : quatre Estoniens, deux Lettoniens et deux Russes. Ceux-ci seraient montés à bord le 24 juillet (au large de la Suède) et auraient ensuite débranché les principaux instruments de communication du navire, selon Ria Novosti. A priori, il s'agirait donc bien d'un acte de piraterie, contrairement à ce qu'affirmait la Commission européenne se fiant aux services de sécurité européen. A suivre, car des rebondissements pourraient bien survenir...

La frégate Ladny lors de l'exercice IONEKS 2008 (crédit photo : marine russe - flotte de la mer noire)
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article
18 août 2009 2 18 /08 /août /2009 17:15
Après la récupération de l'Artic Sea (ce navire sous pavillon maltais détourné par des "pirates" vers les côtes africaines - voir les nouvelles d'août), la Commission européenne n'estime pas que les règles de sûreté maritime européenne soient en cause ou nécessite leur renforcement, a souligné un des portes-paroles de l'institution à Bruxelles, ce mardi (18 août).

"Près de la Guinée Bissau". La Commission européenne a ainsi, bien été « informée hier après midi par les autorités maltaises (autorités du pavillon), que l’Arctic Sea a été retrouvé, et est sous contrôle de la marine russe, à 300 miles nautiques au sud du Cap Vert et 15 miles de la Guinée Bissau. » a expliqué Martin Selmayr (qui assure la responsabilité du service du porte-parole de la Commission durant la période vacances). Mais, selon les autorités maltaises informées par le gérant de la société propriétaire du navire, « tout l'équipage est sain et sauf ». Une équipe d'enquête conjointe, coordonnée par la Finlande (siège de la société propriétaire), incluant des représentants de Malte, et de plusieurs autres pays (Suède...), travaille ensemble et mène une enquête criminelle.

Un "bon scénario pour Hollywood". Durant tout le temps de l'enquête, les différentes autorités européennes concernées ont en effet tenu Bruxelles informé. Et la Commission européenne « est satisfaite de cette consultation ad hoc et des informations fournies ». En l'état des choses, il ne paraît donc pas nécessaire de modifier la réglementation européenne en vigueur (règlement 725 datant de 2004). Même, si en l'état des choses, Bruxelles préfère resté « discret ». « Une enquête criminelle est en cours. Un jour tous les détails connus, cela pourrait faire un bon film pour Hollywood » ajoute, ironique, Martin Selmayr (qui a toujours le sens de la formule). Il n'a cependant pas voulu expliquer pourquoi la Commission avait, un jour, expliqué qu'il y avait acte de piraterie. Et pas le lendemain...

La coopération avec les Russes "difficile". Selon un inspecteur de la police finlandaise, cité par la presse nationale, les pirates seraient restés à bord du navire depuis la première attaque le 24 juillet, au large de la Suède. Et si la
demande de rançon paraît authentique, l'hypothèse d'une fraude à l'assurance n'est pas exclue comme tant d'autres y compris une opération destinée à rehausser le prestige national. Quant à savoir qui va mener l'enquête judiciaire, comment notamment vont être réparties les responsabilités entre les différentes autorités nationales, elle reste à déterminer. Si entre les Européens, après un démarrage plutôt chaotique, la coordination semble s'être affirmée, en revanche, « il a été difficile de coopérer avec les Russes dans la traque internationale de ce navire » expliquent les Finlandais... (autres informations, lire l'article du Helsingin Sanomat, en anglais)
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 20:03
(brève d'été) Les deux avions de réserve tactique de la Commission européenne - stationnés durant l'été près de Marignane - sont mis en alerte, durant le week-end des 15 et 16 août, face aux feux de forêt au Portugal et aux conditions climatiques dégradées (haute température et atmosphère sèche).
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.