Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 13:21


(mise à jour 26 mai soir) Baptême du feu pour les marins suédois de l'opération Atalanta. Ils ont appréhendé, mardi matin, 7 pirates qui étaient partis à l'assaut, très tôt à l'aube (une habitude!), d'un vraquier grec dans le Golfe d'Aden, le MV Antonis. Une attaque opérée à l'aide des armes légères et roquettes RPG. Le signal de détresse a été capté par la corvette suédoise de l'opération Atalanta, HMS Malmö, qui était à environ 9 miles du navire, et s'est immédiatement dirigé vers la zone (la corvette plus petite qu'une frégate peut en revanche se déplacer rapidement à une vitesse de 30 noeuds environ).

Au contact visuel, le Malmö a donné un tir de semonce et des fusées éclairantes, selon la procédure éprouvée des règles d'engagement d'Atalanta. Les deux skiff pirates ont alors cherché à fuir. Le HMS Malmö a pris en chasse un des deux. Ce n'est qu'au bout de 20 minutes, sentant sans doute la partie perdue, que les pirates ont abandonné. Ils ont jeté par-dessus bord certains équipements. Des tirs de mitrailleuse ont pu les immobiliser. Un détachement de marins suédois a pu s'approcher du skiff, appréhendé les suspects. A bord, ils ont trouvé deux pistolets, GPS et grappins ainsi que réserves d'essences. Les pirates ont été "mis au chaud" sur le Malmö en attendant leur destination. Soit la Grèce (comme le MV antonis), soit le Kenya (avec l'accord signé par l'UE), mais pas la Suède. "Ce n'est pas dans nos cartes" a précisé le responsable de presse du ministère, Anders Jörle.

Early this tuesday morning suspected pirates attacked a Greek Bulk Carrier in the Gulf of Aden.  The pirates fired upon the ship with small arms and RPG (Rocket Propelled Grenade). According EUNAVFOR HQ "A distress call was picked up by the EU NAVFOR Swedish warship HMS Malmo which immediatelly proceeded to the area". Malmo then got visual contact with the attacking skiff and fired warning shots and flares. The skiff stopped after pursuit and was boarded by a  Vessel Protection Detachment (VPD) sent out from Malmo.  On board the skiff some weapons, GPS equipment, grappling hooks and barrels of fuel were found. 7 suspected pirates were captured and are at present being held on board HMS Malmo for further investigation. The merchant vessel attacked was registered at the Maritime Security Center Horn of Africa (MSCHOA)

(photo et carte : marine suédoise)

Mise à jour (28 mai) : les pirates vont être remis aux autorités kenyanes en vertu de l'accord EUNAVFOR - Kenya. "Il y a suffisamment de preuves - enregistrement d'image et vidéo, témoignages - pour les traduire à la justice" estime Johan Henningsson, le juriste de l'unité, selon les forces armées suédoises. Des marins suédois accompagneront les prisonniers et seront peut-être amenés à témoigner.

La vidéo de l'armée suédoise


Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.