Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 11:00

A sa casquette de super-diplomate, Catherine Ashton doit ajouter celle de super DRH, pour constituer tout d'abord l'organigramme du futur Service européen d'action extérieur (SEAE), puis ensuite de remplir les "cases" avec des directeurs.

Pour avoir une idée d'où on part, voici les principales têtes actuelles des différents services, avec une biographie (plus ou moins longue) et leur nationalité. On remarquera une certaine présence des Britanniques, des Néerlandais et des Français - ce qui n'est pas illogique - et un peu moins des Allemands - ce qui est moins logique. Attention ! Certains informations demandent encore à être complétées.


I. Les Services centraux

 

• DG Relex (Commission européenne) : 

 

L'actuel DG Relex, Joao Vale De Almeida (Portugais), ancien chef de cabinet du président de la Commission Barroso (2004-2009), est sur le départ pour l'ambassade de l'UE à Washington. En attendant, le poste peut être occupé par un directeur général faisant fonction.

 

Trois directeurs généraux adjoints (DGA)

kovanda_karel1x.jpg- Karel Kovanda (Tchèque) - chargé de la PESC, des relations multilatérales, Amérique du Nord, Asie de l'Est et Pacifique. Diplomate tchèque. Né en octobre 1944 à Gilsland, Grande-Bretagne, il est diplomé de l'école d'agriculture de Prague, a un doctorat en sciences politiques du MIT (1975) et un MBA de l'université de Pepperdine de Californie (1985). Lecteur à l'université de Californie du Sud, il exerce ensuite différentes activités de consultant à Radio Pékin à gérant de société privé, traducteur ou journaliste freelance aux USA (1980-1990). A son retour en république tchèque, en 1991, il devient chef de la section administrative du ministère des Affaires étrangères (1991-93), puis directeur politique, chargé des relations bilatérales avec l'Europe et l'Amérique du nord. Représentant permanent aux Nations-Unies (1994-95) pui au Conseil de sécurité (1996) et au Conseil économique et social de l'ONU, il devient vice-ministre des Affaires étrangères sous Vaclav Havel (1997-1998) puis ambassadeur à l'OTAN à Bruxelles (1998-2005).

- Hughes Mingarelli (Français) - chargé de l'Europe de l’Est, Caucase du Sud et Asie Centrale, Moyen Orient et Méditerranée Sud. Un ancien de l’Agence de reconstruction en ex-Yougoslavie (2000-2002), responsable des relations Ukraine Belarus, moldova et ex Cei à la DG Relations extérieures (1999-2000), desk officer Nigeria DG Développement (avant 1990), à la Cour des comptes (1982-87).

- Stefano Sannino (Italien) : Asie, Amérique latine. Diplomate italien, ancien du Cabinet Prodi. Comme diplomate italien, il a occupé différents postes, notamment chef de mission adjoint à l'ambassade d'Italie à Belgrade (1993-1995) et chef de la mission de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) auprès de la République fédérale de Yougoslavie (2001-2002), avant de rejoindre la Commission européenn. Il rejoint la Commission européenne et le Cabinet Prodi en 2002, comme conseiller pour les relations extérieures et le commerce. Il a notamment été le sherpa au G8. En 2005, il a été nommé directeur chargé de la plateforme de crise et représentant au COPS, au sein de la DGRelex . De 2006 à 2008, il a été détaché au cabinet du Premier ministre italien en tant que sherpa du G8 et conseiller principal pour l'UE et les affaires internationales, avant de revenir à la Commission en 2008 comme directeur chargé de l'Amérique latine.


Trois directeurs, directement rattachés au Directeur général

- Directeur I (Ressources au siège, information, relations interinstitutionnelles) : Tung-Lai Margue (Luxembourgeois), un ancien de la DG justice, chargé notamment de la lutte anti-terroriste.

- Directeur K (service extérieur) : Patrick Child (Britannique), ancien chef de cabinet de Chris Patten et de Benita Ferrero-Waldner (commissaire aux Relations extérieures), de la DG Elargissement.

- Directeur L (Stratégie, coordination et analyse) : Gerhard Sabathil (Allemand)

 

• la DG E (affaires extérieures) (Conseil)

dirigée par Robert Cooper (Britannique)

- la Policy unit est dirigée par Helga Schmid (Allemande)


Les structures civilo-militaires (Conseil et Haut représentant).

• L'État-Major militaire de l’UE (DG EMUE) : Général David Leakey (Britannique) puis Général Ton Van Osch (Néerlandais), à partir de mai.

Adjoint : Contre-Amiral Fernando Lista (Espagnol)

• La Direction civilo-militaire (CPMD) : Claude-France Arnould (Français). Lire : Claude-France Arnould prend la tête de la nouvelle direction.

 

  • L'État-Major Civil (CPCC) : Kees Klompenhouwer (Néerlandais)

 

• Le Centre de renseignement (SITCEN) : William Shapcott (Britannique), ancien diplomate du Foreign Office.


II Les délégations extérieures

Le service extérieur - proprement dit = les ambassades de l'UE - sera constitué des délégations de la CE et des délégations de l'UE voire des représentants spéciaux.

• Délégations de la CE. La Commission compte environ 134 délégations dans les pays tiers et les pays candidats (l'annuaire des délégations). Certaines ne comptent que quelques personnes, d'autres plusieurs dizaines. En tout, elles emploient près de 5.400 personnes. Soit déjà un très sérieux embryon pour le futur service diplomatique. De
rnière ouverture en date : Tripoli (Libye). Certaines pays, en revanche, ne sont pas couverts : l'Iran par exemple.

Délégations de l'UE. Il y en a notamment dans les organisations internationales à l'ONU à Genève et New-York. Ce sont ces deux missions d'ailleurs qui devraient fusionner le plus rapidement.

A cela, il faut ajouter les missions civiles et militaires de l'UE, qui ne devraient pas - en tant que telles - faire partie du SEAE, mais disposent cependant d'effectifs déjà répartis dans plusieurs points chauds du globe (Kosovo, Océan indien, Géorgie, Afghanistan, Palestine, Congo, Guinée-Bissau Irak).

III. Comités et groupes de travail du Conseil

Ces comités continuent d'exister et de travailler au sein du Conseil des Affaires étrangères dont ils préparent les travaux. Seuls deux d'entre eux sont prévus expressément par les Traités : le COPS et le Comité militaire. Les autres sont prévus par le règlement intérieur du Conseil

- Comité politique et de sécurité (COPS) : président fixe, à désigner par le haut représentant, ambassadeur espagnol en attendant.

- Comité militaire : Général Hakan Syren (Suèdois), présidence fixe pour 3 ans élus par ses pairs

- Comités PESD et PESC (1) : présidence espagnole jusqu’au 30 juin, fixe à partir du 1er juillet, à désigner par le Haut représentant.

- Comités géographiques (2) : présidence espagnole jusqu’au 30 juin, belge jusqu’au 31 décembre, fixe à partir du 1er janvier 2011, à désigner par le Haut représentant.


 (1) Groupe politico militaire (PMG), de gestion des crises civiles (CIVCOM), la politique des armes (COARM) — ainsi que certains comités horizontaux de la politique étrangère (PESC) : le Nicolaidais Group (qui vient en soutien de la PESC, COHOM (droits de l'homme), le COSCE (Osce et Conseil de l'Europe), le CONUN (Nations-Unies, le protocole et affaires administratives de la PESC (COADM), le CODUN (contrôle des armes et désarmement), le CONOP (non-prolifération), le COARM (export des armes conventionnelles).

(2) Comités géographiques : Mashreq/Maghreb (COMAG/Mama), Asie centrale et Europe de l'est (COEST), Balkans (COWEB), Moyen-Orient (COMEM'MOG), Asie Océanie (COASI), Amérique latine (COLAT), Relations transatlantiques (COTRA), Afrique (COATR).

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans HautReprésentant-ServiceDiplomatique
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.