Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2009 6 10 /10 /octobre /2009 20:42

Deux bateaux suspects d'avoir causé l'attaque sur le Drennec et le Glénan ont été appréhendés, samedi après-midi, par les gardes-côtes des Seychelles. Ainsi que nous l'annoncions ce matin, un avion de surveillance maritime (un Merlin III luxembourgeois) des forces européennes "Atalanta" a tout de suite été envoyé sur les lieux (il était à 50 miles de la zone) et a repéré un bateau-mère et deux skiffs pirates, non loin de la position où avaient été attaqués les deux bateaux français, rapporte le QG d'Atalanta. Le Topaz, navire des gardes-côtes des Seychelles, était sur la zone. Mais à sa vue les skiffs tentèrent de fuir. Il appréhenda alors le bateau-mère - avec trois suspects à bord - puis un des skiffs pirates qui avait une panne moteur. Les pirates s'étant enfui à bord de l'autre skiff. Finalement, en début de soirée, alors que l'avion de patrouille maritime repartait aux Seychelles faire le plein, les gardes-côtes ont saisi le skiff avec 8 suspects à bord. Les suspects sont soumis à interrogatoire. Le bateau-mère pourrait être le "Win Far" (NB : un thonier taiwanais, capturé au large de l'ile Denis, l'ile la plus au nord des Seychelles en avril 2009.)

Le Topaz est un ancien navire de la marine indienne, l'INS Tarmugli, donné aux forces des Seychelles en 2005. Il vient d'être entièrement rénové aux chantiers navals de Visakhapatnam (en Inde), où il a passé six mois (d'octobre 2008 à avril 2009) avec, à la clé, réfection de la coque, nouvelle motorisation, nouvel armement... Des travaux évalués à 4 millions de $. Les Indiens ont également donné des moyens de transmission. Il est revenu aux Seychelles en mai dernier. Servi par un équipage de 4 officiers et 33 marins, il peut développer une vitesse maximale de 27 noeuds, et est armé d'un canon Bofors ainsi que d'un dispositif de lutte anti-incendie. Sa fonction est multiple : il peut aussi bien détecter, localiser et détruire les engins de surface, que faire de la lutte anti-terroriste (en embarquant une équipe d'intervention rapide), la lutte contre la contrebande, la protection de la pêche ou la recherche et sauvetage. (crédit photo : l'INS Tarmugli à son arrivée aux Seychelles en 2005).

Sur les avions de patrouille luxembourgeois d'Atalanta

Summary « Today two French fishing vessel in position approximately 160 nm North of Seychelles reported being under attack by pirate skiffs. The attacks were unsuccessful. EU NAVFOR reacted immediately and launched the Luxembourg Maritime Patrol Aircraft stationed at the Seychelles to investigate the area of the incident. The EU NAVFOR Force Headquarters onboard EU NAVFOR Netherlands warship EVERTSEN contacted the Seychelles Coastguard, who had a patrol vessel operating 50nm from the incident. The EU NAVFOR Luxembourg Maritime Patrol Aircraft (MPA) located the pirate skiffs, two fast attack skiffs and one mother skiff, close to the position of the earlier attack on the French fishing vessels. The MPA directed the Seychelles Coastguard to the scene. On sight of the Coastguard vessel the two fast attack skiffs fled. The Seychelles Coastguard ship stopped and boarded the mother skiff with three persons onboard. The Seychelles Coastguard then followed in pursuit of the remaining fleeing skiffs. One skiff suffered engine trouble leaving the suspected pirates with only one skiff. While refueling the EU NAVFOR Luxembourg MPA the Seychelles MPA took over the task of tracking the suspected pirates.  Early in the evening, after a long chase in the Indian Ocean, the Seychelles Coastguard ship stopped the final skiff after firing warning shots and eight suspected pirates were taken onboard of the Seychelles Coastguard ship for questioning. The EU NAVFOR Luxembourg Maritime Patrol Patrol aircraft was stationed in Seychelles earlier this month. This aircraft has in this short time proved to be a highly valuable asset in the fight against piracy in the Indian Ocean. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.