Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 00:02
  • Pieter de Crem, ministre belge de la Défense, sera aux « manettes » européennes le prochain semestre quand la Belgique prenant son tour de présidence tournante. Une présidence qui devrait être bien remplie en pleine montée en puissance du Traité de Lisbonne. Et, comme la rencontre de Palma l'a montré, les sujets délicats ne manquent pas. L'A400M d'abord (la Belgique participera à une solution mais quid du ministère des Finances), Atalanta (pas de commandement belge en 2010 mais candidature posée en 2011), l'Afghanistan (un possible renfort de nature civile), la Coopération structurée permanente (on l'a mis de coté, il faut ouvrir la discussion), l'OHQ militaire permanent (attendre que les temps soient mûrs).

A Palma, on a beaucoup parlé de l’Airbus A400M, on semble proche d’un accord ? Quelle est la part de la Belgique dans cette avancée ?
La Belgique est prête à prendre sa part sur les 2 milliards (qui seront répartis de façon proportionnelle). Sur l’avance remboursable (qui ne fait pas partie du contrat en tant que tel - n’y participent donc que ceux qui veulent), le ministère de la défense n’est pas le seul décideur, il faut examiner cela au sein du gouvernement, notamment avec le ministère des Finances, pour examiner qu’il est possible de faire et comment cela est possible. Une répartition au prorata des commandes serait justifiée.

On s'est aussi accordé lors de cette réunion, de la mise en place de conseils formels de ministres de la Défense, qu'en pensez-vous ?
C'est une bonne proposition. C'est important pour le rythme des réunions comme pour donner du sens politique aux décisions des ministres.

La Belgique avait posé la candidature pour un commandement de la force européenne anti-piraterie Atalanta. Mais ce ne sera pas pour 2010 apparemment ?
L’évolution de la situation politique aux Pays-Bas n’a pas permis de solution pour 2010. A la fin de l'année, il y aura cependant des Belges (six) et un commandant adjoint de la force sur place avec les Français (qui auront le commandement). Mais je garde bon espoir, notre candidature reste posée pour un des quadrimestres de 2011.

Les Néerlandais s'en vont d'Afghanistan d'ici la fin de l'année, les Belges vont-ils les remplacer ?
En deux ans, on a doublé les effectifs. Le gouvernement doit définir la hauteur de notre effort pour 2011 (à hauteur de ce qui fait actuellement au moins), la question est ouverte. Nous avons reçu la demande du secrétaire général de l'OTAN et on l'examine attentivement. Peut-être faut-il renforcer le "paquet" civil.

 
La coopération structurée permanente semble un peu oubliée aujourd'hui ? On en parle beaucoup moins depuis que le Traité de Lisbonne est en vigueur ...
C'est vrai. On l'a un peu mis de coté. Nous avons la volonté d'en parler. Mais j'ai conscience qu'il faut une certaine prudence et qu'il y a aujourd'hui d'autres priorités, d'autres décisions à prendre, d'importance, comme le service européen d'action extérieure. Ce n'est donc pas le tout premier sujet à trancher. Mais je suis disposé à lancer la réflexion (durant la présidence).
C'est un outil, un levier pour tous les dossiers de défense et de sécurité. Maintenant il faut "remplir" cette coopération renforcée. Voir ce qu'on met dedans. L'Agence européenne de défense a un rôle particulier à jouer, il faut la renforcer.

Justement que met-on dans la coopération structurée permanente, les opérations, les acquisitions ?

Je crois que ce sera davantage dans le domaine des capacités, des acquisitions. Il ne faut pas réinventer des structures pour le plaisir.
Nous sommes tous confrontés à des contraintes budgétaires. Et nous tous avons des défis. Il y a des réformes engagées dans chaque pays. Avec tout cela, il faut ménager les investissements et adapter nos forces à la nouvelle donne. Nous ne faisons plus de défense territoriale mais participons à des opérations extérieures qui sont une autre forme de protection de l'intégrité territoriale.

Et l'OHQ militaire permanent, est-ce un sujet que vous voulez pousser durant votre présidence ?
Il est trop tôt aujourd'hui. Faire un effet d'annonce est sûrement agréable. Mais on a vu ce que cela a donné dans le passé. Un bel effet. C'est agréable. Mais ensuite rien. Il faut avancer sur ce sujet quand ce sera plus mûr pour tous.


Quelles seront vos priorités "défense", alors, sous la présidence belge ?
Un peu de patience. Le gouvernement doit se décider dans quelques semaines.

Une priorité, alors ?
Les acquisitions...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Défense UE (droit doctrine politique)
commenter cet article

commentaires

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.