Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 12:01

Les émeutes type "pogrom" qui ont affecté le sud du Kirghizstan à la mi-juin ont été soigneusement observés par les satellites. Le programme satellitaire des Nations-Unies (UNOSAT) a ainsi publié plusieurs cartes montrant l'étendue des dommages. Selon son analyse, 1877 batiments ont été abimés à Osh (1805 totalement et 72 sévèrement). Et 433 bâtiments ont été touchés à Bazar-Kurgan (401 totalement et 32 gravement). Les photos satellites ont permis de repérer à Osh 73 signes SOS et 32 blocages de route, indication de quartiers ouzbekhs frappés par la crise ethnique. A Bazar-Kurgan, aucun signe de détresse SOS et seulement trois obstacles aux routes ont été détectés. Aucun dommage n'a été identifié dans la ville de Nooken, sur la rive ouest de la rivière Kara Unkur.SosKirghizstan-Unosat100701.jpg

Une destruction organisée et sectorisée

Selon la première analyse des experts satellitaires de l'ONU, on observe ainsi à Osh un axe de destruction est-ouest passant le centre de la ville. "Il y a une série de destructions sur 7 zones majeures, avec des frontières bien définies entre zones touchées et celles qui ne le sont pas. La moitié (52%) des bâtiments touchés identifiés sont situés dans une des six zones". A Bazar-Kurgan, les dommages sont concentrés dans le centre et le nord-est de la ville, sur quatre zones essentiellement. Près de trois-quart (72%) des bâtiments touchés identifiés figurent dans deux zones.

Dans les deux cas, le mode de destruction favori a été "l'incendie volontaire" détectable "en raison de la prévalence de toits détruits couplé avec des murs porteurs visiblement intacts". Ce qui "suggère que la majorité de la destruction de construction a probablement eu lieu à la suite des incendies de l'après-midi détectés les 12 et 13 Juin 2010". Précision supplémentaire : "Une grande majorité des bâtiments touchés étaient directement accessibles à partir des routes, ce qui suggère que les attaques incendies suspects ont été perpétrés par des individus ou des groupes qui ont restreint leurs mouvements aux principaux axes de transport".

Dans la plupart des cas, les bâtiments touchés servaient à l'habitation ou étaient situés dans les quartiers résidentiels." Il y a quelques cas de destructions ou de dommages à des entrepôts industriels ou des installations commerciales et publiques. Aucun dommage n'a été observé au réseau de transport (routes, ponts) ou d'autres sites d'infrastructure clés de la ville"

Télécharger :

- la carte des dommages à Osh

- la arte des dommages à Bazar-Kurgan

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Asie centrale-Géorgie-Russie
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 19:50

(mis à jour 8 juillet) Le Parlement européen a approuvé à une large majorité (549 votes pour, 78 contre et 17 abstentions) l'avis sur la décision créant le service diplomatique. Ce texte devrait désormais être inscrit en point A à un prochain Conseil des ministres. Il reste encore à adopter le règlement financier, celui sur le personnel ainsi que le budget 2010, où le Parlement a, là, un pouvoir de codécision.

La veille (mercredi), lors du débat à la session plénière, Catherine Ashton, la diplomate en chef de l'UE, avait confirmé aux parlementaires ses engagements envers les parlementaires sur la mise en place du service diplomatique. Elle a mis en avant la "méthode communautaire" qui sera "sauvegardée" dans le cadre du service diplomatique.

Des vices haut-représentant qui ne disent pas leur nom

Elle a aussi officialisé son dispositif de représentation : les commissaires européens (Georgieva pour l'action humanitaire, Füle pour le voisinage et Piebalgs pour le développement) seront ainsi délégués pour remplacer la Haute représentante lorsqu'elle ne pourra pas être présent lors des débats parlementaires. Et "de temps en temps", ce pourra être aussi un ministre des Affaires étrangères de la présidence tournante ou du trio de présidences.

Nouveaux voyages à Gaza et Afrique de l'Est

Au passage, Cathy Asthon a confirmé qu'elle retournerait à Gaza les 17 et 18 juillet, avant la visite des ministres des Affaires étrangères (1) et également en Afrique de l'Est (sans doute en octobre) pour rencontrer les dirigeants de Tanzanie, du Kenya, Mozambique... et trouver des solutions face à la question somalienne.

Les commissions parlementaires votent

Le futur service diplomatique avait franchi sans trop d'encombre l'épreuve des commissions parlementaires. Lundi en séance de nuit, la commission AFCO (Affaires constitutionnelles) avait ainsi voté sans ciller le rapport et les amendements du rapport de Guy Verhofstadt par 17 votes pour, et 2 voix contre. Mardi, cela avait été au tour de la commission AFET (Affaires étrangères).

(1) UE – Israël. Une délégation de haut niveau de l’UE à Gaza en juillet (maj)

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans HautReprésentant-ServiceDiplomatique
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 18:56

 ReuIgad-5Juillet.jpgLes pays africains participant à l'IGAD (Inter-Governmental Authority on Development) se sont mis d'accord, lundi, à Addis Abeba, pour renforcer "de façon immédiate" l'AMISOM de 2.000 hommes supplémentaires afin d'atteindre le plafond de 8100 hommes. "La détériotation de la situation sécuritaire en Somalie (apparaît) préoccupante" ont-ils souligné. Ils ont également convenu de faire tous les efforts au niveau de l'Union africaine et du Conseil de sécurité de l'ONU pour obtenir le déploiement dans le pays d'une force de 20.000 hommes (comprenant des forces somaliennes et des forces africaines). Cette réunion était tenue au niveau des chefs d'Etat ou de gouvernement et regroupait ainsi .Zenawi (Ethiopie), Museveni (Ouganda), El Bashir (Soudan), Guelleh (Djibouti), Kibaki (Kenya), Sheikh Ahmed (Somalie).

Télécharger communiqué final

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique Est - Somalie Ouganda
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 18:44

Deux familles de victimes de Srebrenica viennent de porter plainte pour complicité de génocide et de crimes de guerre contre des officiers néerlandais présents à Srebrenica en 1995 dans le cadre de la FORPRONU. Selon la presse néerlandaise, cela concerne deux personnes qui étaient présentes : Nuhanovic était interprète et Mustafic électricien sur la base de Potocari, commandée par les Néerlandais. Leurs familles s'étaient réfugiées sur la base après la chute de Srebrenica. Mais ils ont été contraints de quitter le camp. Les corps des père et frère de Nuhanovic furent retrouvés ensuite tandis que  Mustafic a disparu.

La plainte déposée devant le parquet d'Arnhem (Pays-Bas) vise le commandant du "Dutchbat 3", Thom Karremans, le commandant adjoint, Rob Franken et l’adjudant Berend Oosterveen. 

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Balkans-Bosnie-Kosovo
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 11:53

Le procès des 7 pirates accusés de l'attaque du navire militaire allemand SPS Spessart de la flotte européenne anti-piraterie Atalanta fin mars, continue devant le tribunal de Mombasa. Ils plaident non coupables, déniant notamment la présence d'armes à bord..

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Piraterie Golfe d'Aden - Océan Indien
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 11:50

La nomination comme chef d'Etat-Major du Général Antonio Indjai - un des mutins d'avril - suscite l'inquiétude au plan européen. Cathy Ashton, la diplomate en chef de l'UE, exprime ainsi publiquement être préoccupée par le sort notamment de l'ancien chef d'Etat-Major, José Zamora Induta, actuellement détenu et sur l'impunité générale de certains mutins. Elle souligne que "la situation actuelle constitue une violation des engagements internationaux de la Guinée-BIssau de respecter les droits de l'homme, la démocratie et l'Etat de droit, éléments essentiels de l'accord de Cotonou". Elle appelle aussi "à la révision des engagements généraux de l'Union européenne dans le pays".

NB : Cette situation figure à l'ordre du jour du COPS vendredi. La question notamment de continuer la mission de la PeSDC destinée à soutenir la réforme de la sécurité (EUSSR Guinee-Bissau) est d'autant plus posée que les Etats-Unis ont souligné impossible de réformer les forces armées tant que des éléments soupçonnés de participer au trafic de drogue en seront responsables.

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Afrique - Guinée
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 11:27

Une délégation de 5 ministres des Affaires étrangères de l'UE pourraient bien se rendre, fin juillet, à Gaza pour vérifier l'allègement du blocus du territoire palestinien promis par les Israéliens. Il s'agit des ministres italien, français et espagnol. Deux autres ministres - allemand et britannique - pourraient s'y joindre. La Haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Cathy Ashton, se déplacera également à Gaza, mais plus tôt les 17 et 18 juillet (1).

Le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman avait transmis à son homologue italien Franco Frattini une invitation à venir effectuer une visite à Gaza avec d'autres ministres des Affaires étrangères d'Etats membres de l'UE, selon le gouvernement italien vendredi (24 juin).

(1) Lire ici : Le service diplomatique voté au Parlement européen (maj)

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Proche Orient - Israel Liban Palestine
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 08:56

La Belgique qui vient de prendre la présidence tournante de l'UE n'a peut-être qu'un gouvernement "strapontin". Mais elle pourrait peut-être en remonter à certains gouvernements, un peu trop assis dans leur fauteuil conforbtable. Et, en attendant, elle a toujours des chanteurs et une poésie européenne qui font une entrée en matière à cette présidence louable.

  Ne me quitte pas par Brian Molko, le chanteur de Placebo, ca vaut aussi son pesant d'émotion

Et n'oublions pas que la dernière présidence belge a été tout... sauf calme en évènements, avec notamment les attentats du Wall Trade center.
Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Europe pouvoir - Traité de Lisbonne
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 12:30

Faisant face à des inondations importantes, la Roumanie a demandé (le 2 juillet) l'activation du mécanisme européen de protection civile (MIC), demandant des barrages gonflables, des pompes, des générateurs électriques, des systèmes de purification d'eau. 4 pays ont immédiatement fait une offre : la France (5 pompes, 8 générateurs, 1 unité de purification d'eau et une équipe de 30 personnes, l'Estonie (le module baltique financé par l'UE "BaltFloodCombat High Capacity Pumping"), la Belgique (11 pompes, 5 générateurs, 1 unité de purification d'eau et 6 personnes) et l'Autriche (10 pompes fonctionnant en eau sales et 3 générateurs). Les équipes autrichiennes et belges sont déjà parties sur le terrain et opérationnelles d'ici lundi soir.

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Secours - Sécurité Civile
commenter cet article
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 12:22

La France va renforcer ses effectifs en Afghanistan, passant de 3750 soldats à 4000 avec le déploiement d’une OMLT et d’instructeurs supplémentaires, a confirmé l'Amiral Guillaud, lors d'une audition au Sénat (français) le 2 juillet. Audition intéressante si on en constate son compte-rendu, le chef d'Etat-Major des armées ne se cache pas derrière son petit doigt: c'est une guerre, difficile complexe, meurtrière, sans bataille décisive. Et l'évaluation ne pourra pas se faire fin 2010 comme prévu mais plutôt à l'été 2011. C'est-à-dire à la date envisagée, coté américain, pour les premiers retraits. On est loin, ici, des communiqués triomphalistes de l'OTAN d'il y a quelques mois.

Une guerre difficile, complexe, meurtrière

C'est une « opération difficile » a reconnu l'Amiral Guillaud. « L’Afghanistan pour nous, militaires, c’est une guerre compliquée, une guerre, meurtrière, une guerre inscrite dans la durée. Les soldats à (chaque) sortie sont harcelés par les tirs ou les IED insurgés. Nous recensons en moyenne 5 à 7 accrochages par semaine. Elle est compliquée parce qu’elle nous oppose à un ennemi invisible et prêt à tout, un ennemi dont la règle est l’absence de règle. Elle est d’autant plus compliquée que nous ne voulons pas de dommages collatéraux qui font le jeu des talibans. C’est pour cela que nos règles d’engagement et d’ouverture du feu sont particulièrement encadrées. Plus des trois quarts des victimes civiles sont le fait des insurgés ! Elle est meurtrière aussi : depuis 2002, ce sont 44 de nos soldats qui ont donné leur vie pour que la population afghane retrouve la paix, 8 depuis le début de l’année. Cette guerre enfin, est une guerre de patience et de persévérance : patience et persévérance de nos hommes sur le terrain, persévérance aussi des afghans, patience des opinions publiques occidentales. »

Sans bataille décisive

L'Amiral reconnaît ainsi qu'en Afghanistan, « la « décision militaire » ne sera pas suffisante. Il n’y aura pas de bataille décisive qui emportera la décision de façon définitive. Gagner en Afghanistan, c’est donner confiance aux Afghans dans leurs institutions, c’est séparer la population des insurgés et faire comprendre à ces derniers que leur action est vaine.  Il faut d’abord gagner « la bataille des perceptions ».

2010, une année charnière...

« 2010 est une année charnière, « critical » pour reprendre l’expression du général Mac Chrystal : d’abord pour le gouvernement afghan, la Jirga de paix du mois dernier a réuni 1600 participants - dont 20% de femmes – sélectionnés par le gouvernement. Aucune délégation de l’insurrection armée n’était officiellement représentée. Ne nous leurrons pas, cette Jirga avec sa résolution finale en 16 points n’apporte pas d’avancée concrète. Mais sa portée est éminemment symbolique : le président Karzai obtient un consensus national qui le mandate pour sa politique de réconciliation. La conférence de Kaboul en juillet sera l’occasion de mesurer la détermination du gouvernement afghan et d’apprécier les premières initiatives de sa politique de « réconciliation ».

Pas de véritable bilan à l'automne, plutôt à l'été 2011

Et l'Amiral de poursuivre, 2010 « c’est aussi une année charnière pour la coalition, les résultats du « surge » (augmentation importante mais raisonnée des effectifs) sont attendus. Le général Petraeus appliquera la même stratégie que son prédécesseur, le général Mac Chrystal. Mais, il apparaît de plus en plus évident qu’il sera difficile d’avoir un bilan consolidé à l’automne, pour la conférence de l’OTAN à Lisbonne. C’est mon avis. L’été 2011 pour évaluer les premiers effets de ces opérations me semble plus réaliste. J’espère que cette évaluation sera positive ! »

Repost 0
Published by Nicolas Gros-Verheyde - dans Orient - Afghanistan-Pakistan
commenter cet article

Nouveau Site


Bruxelles2 a migré depuis 2010 ! Les derniers posts sont sur  : www.bruxelles2.eu

Ou sur la version professionnelle du "Club" sur souscription

Sans oublier le fil http://www.bruxelles2.eu/feed/link... ou le fil Twitter

Avertissement B2 - Bruxelles2 n'est, en aucune façon, responsable de l'irruption de publicités, sur ce site, qui sont de l'unique initiative et responsabilité de l'hébergeur, over-blog. Vous pouvez nous suivre désormais sur le site (sans publicité) de B2

Bruxelles2 en quelques mots

Derrière les murs, la politique (européenne) des affaires étrangères (PESC), de sécurité et de défense commune (PeSDC) est décryptée. Stratégie, politique, gestion de crises, industrie ou transport aérien militaire, surveillance maritime et protection civile...Missions militaires et civiles de l'UE (Bosnie-Herzégovine, Kosovo, Géorgie, Moldavie / Ukraine, Afghanistan, Irak, Palestine, Congo RDC, Guinée-Bissau, Haïti, Océan indien, Somalie, Tchad).

logo_ouestfrancefr.pngL'éditeur : Nicolas Gros-Verheyde. Journaliste, correspondant "Affaires européennes" du premier quotidien régional français Ouest-France après avoir été celui de France-Soir. Spécialiste "défense-sécurité". Quelques détails bios et sources.